tome 7

tome 7

Casca raconta ensuite à Guts toute l'admiration qu'elle vouait à Griffith, homme du peuple mais commandant de génie. Elle ne désirait qu'une chose, pouvoir être un élément fiable pour lui en toute circonstance. Puis après d'autres batailles, Casca découvrit un pan de la personnalité de Griffith quand elle le vit profondément attristé par la mort de ses camarades. La victoire sur le champ de bataille constituait pour lui une obligation absolue en mémoire de ceux tombés pour lui. Par la suite, Casca découvrit aussi que Griffith se prostituait auprès d'un noble que le payait grassement pour financer la Troupe. Griffith lui expliqua que donner son corps ainsi était peu de chose par rapport à tous ceux qui sont morts pour lui, et cet argent permettra de renforcer l'armée pour minimiser les pertes à venir. Après ce récit, Casca voulut faire comprendre à Guts que son arrivée avait bouleversé Griffith. Son impulsivité et son mépris pour l'importance de la vie jurait avec le rêve de Griffith et mettait en danger les autres mercenaires de la troupe.
Leur moment de répit fut interrompu par le passage de soldats du Tudor à proximité qui les recherchaient. Guts et Casca se remirent en route mais très vite, un escadron ennemi de cent hommes dirigé par Adon les encercla. Les deux se défendirent mais Guts somma Casca de partir devant, l'important pour elle était de rejoindre Griffith au plus vite. Après une longue hésitation, elle finit par s'en aller. Elle fut confrontée à un autre groupe de soldats mais Judo avec des soldats d'élite demandés en renfort par Griffith lui portèrent secours. Elle les conduisit vers Guts, mais il avait déjà massacré tous les ennemis. Ils furent ensuite rapatriés au camp de la Troupe du Faucon, où Guts reçut des soins. Dans la nuit, Guts sortit prendre l'air. Casca vint lui appliquer de la poudre d'elfe, que Judo lui avait donnée plus tôt dans la soirée. Elle cicatrisa instantanément les plaies de Guts. Guts ouvrit à son tour sin coeur à Casca. Il lui dit que la vision de l'avenir qu'elle partageait avec Griffith était admirable. Lui, qui n'avait grandi que pour la guerre, avait trouvé en la Troupe du Faucon un foyer chaleureux avec lequel il comptait rester encore quelques temps. Casca lui demanda alors s'il prévoyait de quitter la Troupe après la campagne en cours. Puis, Griffith, qui avait une réunion avec des nobles, revint plus tôt pour accueillir le retour de Guts et Casca.

L'étape ultime de la campagne du royaume de Midland contre les Tudors était la forteresse de Dordray, restée imprenable depuis un siècle au début de la guerre. De plus, la défense y était tenue par Boscone et sa terrifiante Troupe du Rhinocéros de Parme. Alors que même la troupe du Tigre avait échoué à la prise de la forteresse, Griffith laissa entendre lors de la réunion stratégique qu'il pourrait réussir. Le roi lui attribua la mission bien que les autres commandants pensaient l'opération vouée à l'échec.
La Troupe du Faucon alla donc à l'assaut de la forteresse. Le seigneur des lieux, le gouverneur Ganon, n'était autre que celui avec qui Griffith avait couché pour de l'argent. Quand il vit que l'assaut était donné par la Troupe du Faucon, il ordonna à Boscone de lui ramener Griffith vivant. Arrivé sur le champ de bataille, Boscone estima cependant que manoeuvrer pour une capture était trop risqué. Il fut par ailleurs étonné de la démarche de Griffith et ses hommes en sous-nombre, dont toute retraite était barrée par la rivière derrière eux. Ganon, voyant que Boscone ne cherchait pas capturer Griffith, vint lui-même prendre la direction de l'armée et promet une énorme récompense à quiconque capturera Griffith. Les Tudors progressaient contre la Troupe du Faucon. Griffith restait cependant inaccessible, protégé par Guts. Boscone vin l'affronter en duel et brisa l'épée de Guts, très éprouvée par tous ses combats précédents. Un homme mystérieux se tenant en haut d'une falaise, lança à Guts une épée lourde pour qu'il pût continuer à combattre.
Tandis que le gros de l'armée de la forteresse était occupé au front, Casca et un régiment d'hommes envahirent la forteresse laissée quasi sans surveillance. Elle tomba toutefois sur la garnison d'Adon qui avait survécut et fuit après le massacre de Guts. Cette fois Casca, en pleine possession de ses moyens, triompha de lui dans difficulté. Mais il la dupa et lui planta un carreau dans l'épaule.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici