épisode 3: Mirage brûlant

épisode 3

Titre original: 
燃える蜃気楼

Kazama Shin, Mickey Simon ainsi que d'autres pilotes effectuent une autre mission. Shin élimine à lui seul plusieurs avions ennemis et sauve un coéquipier, Jess, qui était pris en chasse. Malheureusement, Jess a été touché aux yeux et, ne pouvant plus rien distinguer, devient dangereux pour ses alliés. Shin est obligé de l'achever.
De retour de mission, Shin fait la connaissance d'un nouveau pilote d'Area 88, Nguyen Van Chom, ex-lieutenant de la base sud de Viet Nam Air Force. McCoy, en charge du ravitaillement, vient remettre à Shin et Mickey leur facture, assez salée. McCoy informe aussi Shin que Yamato Airlines a changé de mains, c'est désormais Kanzaki Satoru qui la dirige après avoir passé un nouveau partenariat avec l'entreprise Maxwell.

Au Japon, Ryôko rend visite à Satoru et lui remet toutes ses actions et celles de son père qu'ils avaient au sein de Yamato Airlines. Elle veut les revendre dans le but de payer la somme qui permettrait à Shin de quitter Area 88. Satoru lui fait du chantage: une nuit avec elle en échange de son aide pour revendre au plus cher ses actions. Offusquée, elle reprend son dossier et s'en va.

McCoy apprend à Shin que Maxwell se sert de Satoru pour avoir un pied sur le marché de l'aviation japonaise. Maxwell s'apprête aussi à mettre en service un nouvel avion, l'Airbus MB-14, un appareil à bas prix très peu fiable. Enfin, il lui apprend que M. Tsukumo se trouve à Paris où il se refait une santé.

Après six mois de mise en service, un premier accident se produit sur les lignes Yamato Airlines avec un Airbus MB-14. Les moteurs ont surchauffé et tous les passagers ont trouvé la mort. Après la conférence de presse, Satoru se rend aux funérailles des victimes.

À Area 88, Saki Vashtar briefe les pilotes sur la prochaine mission où ils devront piloter dans une crevasse pour échapper aux radars ennemis. Une mission très risquée pour laquelle la somme habituelle a été triplée.
Les pilotes se mettent en route et arrivent à la crevasse dans laquelle ils s'engouffrent. Trois des pilotes trouvent le mort dans cette manoeuvre. Le bataillon de Shin atteint le point d'attaque mais des chasseurs ennemis les attendaient et les prennent en tenaille. Ils s'occupent des avions ennemis en premier, avec succès mais les pertes de leur côté sont importantes et Van Chom, qui faisait partie de la mission, montre une soif de sang inquiétante aux yeux de Shin. Les pilotes accomplissent ensuite leur mission en détruisant la base ennemie.

Saki accorde à Shin et Mickey un jour de repos, tandis qu'il s'entretient avec Roundell, le formateur des nouvelles recrues. Ils vont faire un tour en ville où ils croisent une ex de Mickey, Tracy, en compagnie d'un autre homme.

En fin de journée, Shin retourne voir Saki qui lui conte son histoire de famille. Aslan était un petit pays prospère jusqu'au jour du décès de sa mère, très pupulaire auprès du peuple. Son oncle Zak, petit frère de son père Abdael, est actuellement le roi conservateur d'Aslan. L'ancien l'avait privilégié par rapport à Abdael, plus progressiste qui tenait un poste à l'étranger. Chose qui a fortement déplu à Abdael qui a monté une faction anti-gouvernementale, celle que combattent justement les pilotes d'Area 88.

Plus tard dans la nuit, Saki informe Shin qu'une nouvelle recrue japonaise, Shuichiro Ito vient de déserter. Avant son exécution il a demandé à parler à Shin. Shin part le rencontrer. L'homme avait signé le contrat sur un coup de tête, pour accomplir quelque chose dont il pourrait être fier mais il s'en mord les doigts aujourd'hui, incapable de tuer. Il voulait voir Shin de ses propres yeux, ce japonais expatrié tant réputé en tant que pilote de chasse. Mais Shuichiro ne supporte pas l'idée de combattre pour l'argent sans esprit patriotique.
Après cet échange, il est exécuté.

Au Japon, Ryoko revient vers Satoru, résignée à accepter son marché pour revendre ses actions au plus cher prix. Cependant, Yasuda, qui enquêtait sur Satoru et ses échanges d'argent frauduleux, a trouvé des motifs d'inculpation et le fait arrêter avant qu'il ait pu faire quoi que ce soit à Ryoko.

À Aslan, un nouvel assaut se produit à la capitale. Saki mobilise en urgence tout le personnel de combat pour cette bataille. Il confie à Shin une mission spéciale: escorter le roi Zak en France en empruntant l'espace aérien suisse. Une mission qui libèrera Shin de ses obligations envers Area 88. Shin, touché par l'attention de Saki, accepte.
Shin fait ses au-revoir à Mickey et McCoy. Puis il décolle, suivis par ses collègues et amis pilotes qui prennent l'initiative de l'accompagner jusqu'à la frontière. Le lendemain, une fois sa mission accomplie, Shin reçoit son passeport et sa paye pour cette ultime mission.
Ryoko a rejoint son père en France qui devait s'occuper de payer pour Shin, mais l'ambassade d'Aslan a restreint toute transaction avec l'étranger, le pays étant trop occupé en guerre civile.
Shin se balade dans Paris, il tente de contacter M. Tsukumo, sans réponse à ses appels. Cette journée laisse un drôle de sentiment en Shin, qui se rend compte que la vie civile, insouciante des guerres, l'insupporte. Il décide de retourner à Aslan où se trouvent ses compagnons. Avant de repartir, il tente une dernière fois d'appeler TsuKumo et tombe sur Ryoko. Après avoir entendu sa voix, il raccroche, faisant une croix sur la vie paisible.

À Aslan, Saki indique à tous les pilotes de quitter Aslan et rentrer chez eux après une dernière bataille livrée contre les avions de chasses ennemis. Saki compte faire lever le drapeau blanc à Area 88 et se prépare à sa sentence. Le nouveau gouvernement qui émergera le châtiera probablement pour trahison. Ils partent tous au combat, tandis que Shin vole pour le rejoindre.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici