épisode 6

épisode 6

Ebumi Masaru est particulièrement de mauvais poil pour cette nouvelle journée d'entrainement. Sa colère explose lorsque Nôka Taihei rate un rattrapage de balle. Masaru lui hurle dessus, disant que c'est à cause de joueurs médiocres comme lui qu'il ne progresse pas mais Suwa Yusaku vient lui rabaisser le caquet et lui faire comprendre que les mecs comme qui se la jouent solo sont les pires. Komori Shingo les envoie courir pour leur changer les idées.
À la fin de journée, Shingo réunit tous les joueurs pour leur demander leur but dans le rugby. Sekizan Takuya répond le Hanazono, le tournoi national mais Shingo leur fait comprendre que s'ils se disputent pour un oui pour un non c'est impossible. Mais Gion Kenji, soutenu par Takuya, lui demande de les aider à atteindre le niveau. Shingo leur promet un entraînement encore plus rude.

Dans la nuit, Matsu voit Masaru s'entraîner seul. Il se joint à lui pour travailler ensemble. Pendant qu'ils reprennent leur souffle, ils discutent un peu. Matsu pensait que Masaru aurait considéré un autre sport mais Masaru lui raconte qu'il a toujours été bagarreur. Lorsque Hachioji Mutsumi lui avait proposé le rugby, il eut le déclic pour ce sport qu'il voit comme un combat qu'il veut absolument gagner.
Peu après, Kenji débarque, lui qui voulait aussi s'entraîner en douce, suivi de tous les autres membres du club. Cependant, Takuya vient les rappeler à l'ordre et les envoie retourner se coucher.

Le lendemain l'entraînement commence par deux heures de course pendant lesquelles les joueurs doivent s'échanger des balles. Éreintés par l'exercice, Takuya les pousse quand même à continuer et donner tout ce qu'ils ont. Plus tard, Shingo fait comprendre à l'équipe que même s'ils n'ont pas les compétences pour le moment, s'ils sont prêts à être toujours à fond en d'autres termes faire un All Out, Hanazono leur sera accessible.

Avis

Héhé le coach le fait cravacher comme jamais alors qu'il avait reproché à Takuya de trop crever son équipe sans lui laisser de répit ^^ 

Hanoko

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici