épisode 21: Adieu ma volte-face – 1er procès

épisode 21

Titre original: 
Saraba, Gyakuten: 1st Trial (さらば、逆転 1st Trial)

Phoenix Wright avec Maya Fey, Pearl et de Gustavo Lonté assistent à la remise du Grand prix National du Héros de Héros, et c'est encore Samurai Nickel qui gagne, coiffant Ninja Billy sur le poteau. Ils croisent aussi Paul Défès, en tant que journaliste intérimaire pour Ragoland et Flavie Eïchouette en agent de la sécurité. Une conférence de presse et un spectacle devaient avoir lieux mais une annonce sonore leur indique que tout est annulé, instructions de la police. Phoenix, Maya, Pearl et Paul font fureter à la rechercher d'informations et ils tombent sur Dick Tektiv qui laisse échapper qu'il y a eu une scène de meurtre : Juan Corrida l'acteur de Ninja Billy. Une annonce sonore demande Maya eu téléphone, elle part voir de quoi il s'agit mais elle se fait enlever.
Paul remet à Phoenix une sortie de télé-transmetteur qu'on lui a confié pour lui. Un homme se faisant appeler De Killer lui dit alors qu'il a enlevé Maya et en échange de sa libération il doit absolument prouver l'innocence de Matt Engarde, l'acteur de Samurai Nickel.
Avec Pearl, Phoenix commence par s'entretenir avec Andréa Landry, la manager de Matt. Mais Flavie leur apprend que cette dernière a provoqué un scandale en couchant avec Juan dans le but de ruiner sa carrière. De plus, Franzisca Von Karma et aussi sur le coup.
Phoenix et Pearl rencontrent Matt, qui ne semblait pas au courant que De Killer était intervenu pour favoriser son procès. Il accepte que Phoenix prenne sa défense et il semble sincère en disant qu'il n'aurait jamais laissé mourir Juan qu'il voyait en rival respectable.
Le jour du procès, Franzisca se fait tirer dessus par un sniper, ce qui l'oblige à être emmenée aux urgences. De Killer dit à Phoenix qu'il lui a donné un coup de pouce pour le procès. Cependant au tribunal, c'est Benjamin Hunter qui prendra la place de Franziska, après avoir fait pendant un an une introspection sur sa carrière et ses motivations!

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici