épisode 11: Adieux et volte-face – 4ème procès

épisode 11

Titre original: 
Gyakuten, Soshite Sayonara: 4th Trial (逆転、そしてサヨナラ 4th Trial)

Le juge déclare la séance ajournée en l'absence du témoin clef le loueur de barques. Phoenix Wright et Maya Fey se retrouvent à leur bureau. Phoenix raconte à Maya que lorsqu'il était petit, il se fit un jour accusé à tort par toute la classe d'avoir volé l'argent de cantine à un autre élève. C'était Benjamin Hunter et Paul Défès qui prirent la défense de Phoenix, disant que sans preuve il ne peut être accusé. Suite à cela, ils devinrent amis. Phoenix et Benjamin se perdirent de vue quand Benjamin déménagea suite au décès de son père. Par la suite, Phoenix qui se sentait redevable envers lui, tenta de reprendre contact en vain. C'est pourquoi il décide de devenir avocat comme lui pour le retrouver. Phoenix veut lui rendre la pareille aujourd'hui. Dick Tektiv les appelle pour les prévenir qu'ils ont retrouvé le loueur de barques et l'on fait arrêter. Les deux avocats se rendent sur place.
Avec l'inspecteur, ils cherchent des indices dans la petite maison et trouvent un coffre verrouillé dont ils apprennent le code grâce à Alice, le perroquet du loueur de barques. Dedans se trouve une lettre anonyme décrivant toute la scène du meurtre de Jean Durand censée être la vengeance du loueur de barques. Phoenix et Maya vont pousser plus l'investigation sur l'affaire DL-6 en demandant l'aide de Samuel Rosenberg.
Le 28 décembre, le procès reprend. Le loueur de barque revient à la barre, disant qu'il était juste parti acheter de quoi nourrir Alice. Phoenix tente de lui tirer quelques aveux, en vain mais il présente la lettre de vengeance et demande à ce que l'affaire DL-6 soit examinée lors de ce procès. Il appelle ensuite son autre témoin, Samuel. Ce dernier raconte l'histoire: Benjamin, son père et un huissier, Yanni Yogi (Haine Koutarou en japonais), se trouvaient coincés dans un ascenseur par panne d'électricité. Quand le courant revint, le père de Benjamin fut retrouvé mort tué par balle. Yanni Yogi était le principal suspect mais son avocat Jean Durand admis au procès que Yogi avait tiré mais il l'acquitta de sa peine en prônant la folie passagère par claustrophobie de la part de Yogi. Cependant, bien que disculpé, Yogi fut assailli par les media et sa vie fut détruite. Sa fiancée se suicida, sa famille l'isola.
Phoenix pense que le loueur de barques est ce Yogi, mais ce dernier reste muet. Phoenix appelle alors Alice, le perroquet à témoigner. Maya lui pose quelque questions : elle lui demande de se présenter , de répéter le code du coffre, mais l'animal ne dit plus rien quand elle veut le questionner sur l'affaire DL-6. Toutefois, Phoenix met en lumière que le perroquet se nomme Alice, comme Alice Jensen, la fiancée morte de Yogi et que le code, 1228 se rapporte à la date du 28 décembre, la date de l'affaire DL-6 il y a quinze ans.
Le loueur de barque finit par se réveiller et tout avouer. Il avoue effectivement qu'il a accompli sa vengeance. Dans l'affaire DL-6, il dit qu'il n'était pas le meurtrier mais Jean Durand l'avait forcé à se dire être le tueur pris de folie passagère car c'était le meilleur moyen pour Jean Durand de gagner son affaire à tout prix, au péril de la vérité. La vie de Yogi fut ensuite détruite et il ne pardonna jamais à Jean Durand. Il avoue donc être le meurtrier. Le juge déclare donc non coupable Benjamin. Néanmoins, ce dernier a une déposition à faire, non pas pour le meurtre de Jean Durand mais pour l'affaire DL-6: il déclare être le tireur d'il y a quinze ans.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici