épisode 10: Adieux et volte-face – 3ème procès

épisode 10

Titre original: 
Gyakuten, Soshite Sayonara: 3rd Trial (逆転、そしてサヨナラ 3rd Trial)

Phoenix Wright et Maya Fey rencontrent le loueur de barques qui les prend pour Keith et Meg et leur demande de l'appeler « Papa ». Ce dernier, somnolent s'endort souvent pendant la conversation et dit que sa perruche Alice lui permet de combler ses trous de mémoires. Phoenix montre la photo dans la barque au vieil homme qui dit effectivement avoir entendu deux détonations puis un homme revenir dans une barque. Il s'endort à nouveau, Maya questionne Alice qui mentionne l'affaire DL-6.
Phoenix et Maya se rendent ensuite au commissariat pour consulter le dossier de l'affaire DL-6. Dick Tektiv leur apprend que Manfred Von Karma vient de partir en embarquant le dossier, mais il leur confie une copie des documents.

Le procès reprend, le loueur de barques est appelé à témoigner malgré sa mémoire des quinze dernières années défectueuse. Il confirme avoir entendu deux coups de feu puis avoir vu le coupable, Benjamin Hunter, revenir de la barque. Phoenix réagit au fait que le loueur de barque ne leur avait pas dit qu'il avait vu clairement le coupable. Puis il se rendort et est évacué de la salle.
Phoenix remet sur le plateau le fait que ce sont les empreintes de la main droite de Benjamin qui ont été retrouvées sur le pistolet alors que la photo montre un tireur de la main gauche. Manfred rétorque que Benjamin portait alors des gants et avait pu toucher par mégarde avant le pistolet de sa main droite. Alors que le juge déclare Benjamin coupable, Paul surgit pour témoigner, disant qu'il était lui aussi présent le soir du crime.
Nouveau témoignage de Paul: alors qu'il cherchait dans le lac la mascotte du Samurai d'Acier de son stand, il a aussi entendu une détonation mais n'avait vu aucune barque dans le lac. Cependant il n'est pas sûr d'en avoir entendu qu'une seule car il écoutait à la radio l'émission de Mireille spéciale réveillon de Noël. Cette information met la puce à l'oreille de Phoenix qui met en lumière alors qu'il y aurait pu y avoir trois coups de feu: un premier que Paul a entendu, peu avant minuit, d'autant qu'Eva Cozésouci leur avait donné une photo du lac sans barque dessus prise à 23h50, toujours grâce à son appareil photo réagissant aux bruits brutaux. Phoenix affirme que Jean Durand a été tué avant minuit et que le coupable s'est fait passer pour lui auprès de Benjamin. D'autant plus que la photo montrant les deux hommes dans la barque était trop sombre pour voir les visages, le tireur est sûrement le coupable, qui a feinté sa propre mort en tombant de la barque. Benjamin, à l'esprit confus aurait ramassé l'arme sans réfléchir. Tout ça serait un coup monté pour faire accuser Benjamin. Phoenix voudrait rappeler le loueur de barque à la barre mais il se trouve que ce dernier a disparu!

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici