ZHANG Yimou

Photo/image de ZHANG Yimou
Dernière mise à jour : 23/05/2024 - 12:11

Biographie

Zhāng Yìmóu (张艺谋) est un réalisateur chinois, né le 14 novembre 1951 à Xi'an.
Issu d'une famille proche du Kuomintang, son père dermatologue a combattu avec le grade de major dans l'armée nationaliste et son oncle a fui à Taïwan avec Tchang Kaï-chek après la défaite contre les communistes lors de la guerre civile chinoise, en 1949. Sa mère travaille en tant que doctoresse dans l’hôpital lié à l’Université Xi'an Jiao Tong. Il a deux petits frères. En raison de l’affiliation de sa famille au mouvement nationaliste, sa jeunesse est compliquée.
À partir de la révolution culturelle en 1966, Zhang Yimou, contraint d'arrêter ses études, part travailler trois ans dans une ferme puis sept ans dans un atelier de tissage. Durant cette période, il poursuit une activité de peintre et de photographe amateur et vend son propre sang pour s’acheter son premier appareil photographique.
En 1978, il majore en photographie à l’Académie de cinéma de Pékin.
À la réouverture de l'Académie de cinéma de Pékin en 1978 à de nouveaux étudiants, il tente de s'inscrire dans la filière « réalisation » mais âgé de vingt-sept ans, il dépasse l'âge limite d'admission. Il présente alors son portfolio au bureau du Ministère culturel, qui accepte de l'admettre dans la section « prise de vue ». Il sort diplômé de la faculté en 1982 et sera considéré parmi la « cinquième génération », groupe de cinéastes chinois ayant étudié le cinéma après la révolution culturelle et qui revendiquent plus de liberté dans leur création et pouvoir émettre des critiques sur l'héritage maoïste.
Il est assigné au studio Guangxi où il travaille en tant que directeur de la photographie avec sur les deux premiers films de Chen Kaige : Terre jaune et La Grande Parade. En 1987, il réalise son premier long métrage Le Sorgho rouge qui remporte l'Ours d'or au Festival de Berlin en 1988. 
Son troisième film, Ju Dou devient le premier film chinois nommé dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère des Oscars. 
En 1989, il fait partie du jury du 16e Festival du Film International de Moscou
Il a une liaison avec l'actrice Gong Li jusqu'en 1995.
À partir de 1990, il commence aussi la réalisation de spectacles musicaux. En 1998, il met en scène une adaptation de l’opéra Turandot de Puccini, joué d’abord à Florence puis à Pékin.
Zhang Yimou réalise de plusieurs films qui le font connaître en Occident et qui lui permettent de gagner de nombreux prix dans les festivals internationaux, même s'il rencontre fréquemment des ennuis avec la censure.
Voguant sur le renouveau du wu xia pian, il réalise Hero, qui devient un succès international et marque un tournant dans la carrière de Zhang Yimou qui délaisse le cinéma d'auteur pour s'inscrire dans le grand spectacle mâtiné d'effets spéciaux.
Il revient toutefois le temps d’un film au drame, avec le film Riding Alone, mettant en scène comme acteur principal Takakura Ken, que le réalisateur admire depuis une trentaine d’années.
Il réalise également, pour la ville de Yangshuo, un spectacle musical son et lumière, Impression, Liu Sanjie, avec six cents participants, chanteurs et danseurs, en plein air sur une partie de la rivière dans le décor naturel des collines karstiques.
Lors de la Mostra de Venise 2007, il est le président du jury des longs-métrages.
Il est choisi pour concevoir le spectacle de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin. Il succède à Steven Spielberg à ce poste, après le retrait de ce dernier pour protester contre le non-respect des droits de l'homme dans ce pays et contre l'implication du régime de Pékin dans la guerre du Darfour.
En 2010, l’Université de Yale lui décerne un doctorat honorifique en beaux-arts. Il a également un doctorat honorifique de l’université de Boston.
En décembre 2013, hang Yimou suscite un scandale en Chine lorsqu’il est révélé qu’il a eu trois enfants avec son épouse. La loi n'autorisait qu'un enfant unique depuis les années 1980 et commençait à s'ouvrir à un deuxième enfant. Il est de ce fait condamné à une lourde amende et son film Coming Home, pressenti pour représenter la Chine aux Oscars, est retiré, tout comme son film One Second supprimé de la compétition pour l'Ours d'or lors du 69e Festival de Berlin, quelques jours avant sa présentation.
Il est le réalisateur de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de 2022.
En 2023, il préside le jury du 13e Festival international du film de Pékin.

 

Sources : wikipédia français et anglais
 

Œuvres disponibles

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.