YAMADA Yōji

Photo/image de YAMADA Yōji
Dernière mise à jour : 10/05/2024 - 20:24

Biographie

Yamada Yōji (山田 洋次) est un scénariste et réalisateur japonais né le 13 septembre 1931 à Toyonaka.

En raison du travail de son père dans le milieu ferroviaire en Mandchourie, il déménage à ses deux ans à Dalian où il grandit. Le métier de son père fait naître en lui une admiration pour le chemin de fer. Puis, dès sa première année de primaire, il se passionne pour le rakugo. Il effectue une partie de sa scolarité à l’école primaire Ikeyuki dans le quartier d’Ōta de Tōkyō puis au collège métropolitain Daiichi en 1943. En mai de la même année, sa famille repart pour Dalian afin d’éviter les bombardements aériens. Il fréquente alors le lycée Daiichi de Dalian. Puis en 1947, sa famille rentre au Japon, il vit alors chez sa tante à Ube, de ses quinze à dix-huit ans. Il démarre ses études universitaires, période durant laquelle ses parents divorcent. Il fait également partie du club de sumo de son université. Malgré de l’absentéisme, il décroche en 1954 son diplôme de l'Université de Tōkyō.

Il aspire d'abord à devenir journaliste ne trouve pas de poste. Il tente alors l'examen d'entrée à la société de production Shōchiku en 1954 et est reçu. Il entame sa carrière en tant que scénariste sous la tutelle du scénariste Hashimoto Shinobu. Le réalisateur Nomura Yoshitarō, satisfait de son travail, le forme au métier de réalisateur. Yamada fait ainsi ses débuts de réalisateur avec la comédie L'Étranger du premier étage (二階の他人) sorti en 1961, sur un scenario de Nomura. Il commence aussi à cette période à écrire de scenarii pour des séries télévisées, telles qu’Izoku, diffusée par la chaîne Nihon hōsō kyōkai, parfois crédité avec son prénom écrit en hiraganas (山田 よしお).

Yamada a un temps soutenu des candidats du Part communiste et se place en partisan du camp du peuple. Son film suivant, Shitamachi no taiyō, connaît un certain succès qui accroît sa notoriété. En 1968, Fuji TV l’approche pour scénariser une série, Otoko wa tsuraiyo, dans laquelle il crée le personnage de Tora-san. Il la développe ensuite en série de films à partir de 1969, qui se constituera de quarante-neuf films. La série attirera plus de quatre-vingts millions de téléspectateurs et s’arrête en 1996, au décès de l’acteur principal.

C’est à partir des années 2000 qu’il obtient une renommée à l’internationale, avec notamment Le Samouraï du crépuscule remarqué en Europe. En 2004, son film La Servante et le Samouraï remporte le Prix du Meilleur film lors du 7e Festival international du film du Zimbabwe.

À partir de janvier 2004, il est nommé au comité de délibération de nomination de Yokozuna et y reste pendant dix ans et en 2006, il devient conseiller de son club de sumo à l’Université de Tōkyō.

En 2008, il devient membre de l’Académie des Beaux-Arts.

En 2010, il reçoit la Caméra de la Berlinale à la Berlinale 2010 pour l'ensemble de sa carrière. Deux ans plus tard, il est décoré de l'ordre de la Culture.

En 2022, la maison de la Culture du Japon à Paris lui dédie une rétrospective.

 

Il est membre de la Directors Guild of Japan et donne des cours à l’Université Ritsumeikan.

Il est marié à Yamada Yoshie, vice-présidente de la Société pour la projection des films documentaires de Hiratsuka Raichō.

 

Sources : wikipédia japonais et anglais, zoomjapon.com , livret bonus du DVD de la Maison au toit rouge et journaldujapon.com

Œuvres disponibles

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.