SUGII Gisaburō

Photo/image de SUGII Gisaburō

Biographie

Gisaburō Sugii (杉井ギサブロー) est un animateur et réalisateur japonais d’anime, né le 20 août 1940 à Numazu, préfecture de Shizuoka.

Il grandit à Numazu et vit les bombardements lors de la seconde guerre mondiale en juillet 1945. À l’école, il adorait les mangas. Impressionné par le film Bambi de Walt Disney, il choisit de devenir animateur une fois adulte. Il déménage à Harajuku dans Tokyo. Ne connaissant les démarches pour entrer dans le monde de l’animation, il commence d’abord, durant sa troisième année de collège, à travailler pour le mangaka Ushio Sōji, appréciant notamment sa manière de dessiner les bâtiments. Après avoir fini le collège, il entre dans une école d’arts tout en continuant à travailler à temps partiel chez le mangaka.

En 1958, Gisaburo Sugii postule à une offre d’emploi chez Toei Dōga (devenu Tōei animation depuis), dont une connaissance lui a parlé et réussit à se faire embaucher en tant qu’animateur. Après une période de formation, on l’assigne à l’équipe de Yasuo Otsuka sur Serpent blanc (Le), le premier film d’animation en couleur du Japon. Il y fait également la connaissance de TEZUKA Osamu. Après avoir participé à plusieurs autres films, il ressort insatisfait et, en plus des mouvements syndicalistes au sein de Toei auxquels il n’adhère pas, il quitte le studio en 1961. Après trois mois de chômage, il rejoint par l’intermédiaire de Sadao Tsukioka, le studio Mushi Production nouvellement créé par Osamu Tezuka. Il occupera la fonction de direction de l’animation ou de réalisateur, commençant sur Histoires du coin de la rue et enchaînant sur Astro Boy. Il est surpris par les techniques d’animation d’Osamu Tezuka, limitant par exemple le nombre d’image par seconde.

Il fonde en 1967 le studio Art Fresh (アートフレッシュ) indépendant de Mushi Production. Deux ans plus tard, avec deux anciens membres de Mushi Production, Susumu Akedagawa et Atsumi Tashiro, il fonde Groupe TAC, et va effectuer le premier plan animé pour Lupin III. Il réalise son premier film en 1974 : Jack et le Haricot magique. Par la suite, il s’éloigne un temps du milieu de l’animation pour un voyage mais il garde contact avec le Groupe Tac. Il réalise ainsi le storyboard de Manga Nihon Mukashi Banashi notamment. Il fait son plein retour dans l’animation en 1983 avec l’adaptation de Nine, manga de ADACHI Mitsuru. Il adapte également Touch, qui remportera le Prix Atom du Nihon Anime Taishō. Son adaptation d’une œuvre littéraire japonaise, le Train de nuit dans la Voie lactée, lui rapporte aussi le prix Noburō Ōfuji.

Depuis 2006, il enseigne à plein temps à l’université de Kyoto Seika, département animation.

 

 

Sources : wikipedia français et japonais

Œuvres disponibles

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.