SHINKAI Makoto

Photo/image de SHINKAI Makoto
Dernière mise à jour : 18/07/2020 - 16:46

Biographie

Shinkai Makoto (新津 誠) est un réalisateur de films d’animation et graphiste japonais, né le 9 février 1973 dans la ville de Koumi.

Son père dirigeait une entreprise familiale de construction, Niitsugumi, et sa mère aimait dessiner, ayant été quelques fois exposée. Il grandit en lisant beaucoup de mangas, de romans de science-fiction et regardant des animes au collège. On lui a aussi offert un ordinateur, chose rare à l’époque, avec lequel il jouait beaucoup. Il s’imprègne notamment de Uchū no himitsu (de la série des mangas éducatifs Himitsu de chez Gakken), du roman De la Terre à la Lune de Jules Verne, le Monde Perdu d’Arthur Conan Doyle, d'une Brève Histoire du temps de Stephen Hawking, des travaux d’Arthur Charles Clarke et d’Isaac Asimov. Parmi ses animes préférés figuraient le Château dans le ciel (Le), The End of Evangelion et de Patlabor 2. À l’école primaire, il pratique le patinage de vitesse, au collège il devient le président du club de volleyball masculin et il passe au tir à l’arc au lycée.

Une fois le lycée terminé, il déménage à Tokyo. Il étudie la littérature japonaise à l’Université Chūō et il y intègre un club de littérature où il dessine pour des livres illustrés. Il commence aussi à travailler à temps partiel au sein de Falcom. Après obtention de son diplôme en mars 1996, il songe à travailler dans le bâtiment, en vue de prendre la suite de son père mais il change d’avis et passe à temps complet chez Falcom. Il y travaille pendant cinq ans en tant que graphiste et sur la création de clips vidéo de jeux vidéo, pour Legend of Heroes – Gagarb Trilogy par exemple.

En 1999, Shinkai commence par réaliser seul deux premiers courts-métrages, Kakomareta Sekai (囲まれた世界 ) et Tooi Sekai (遠い世界), utilisant les logiciels Lightwave, Shad, Photoshop et AfterEffects sur son Mac G3. Tooi Seikai lui permet de gagner un prix Spécial à l’eAT’98. Puis il publie Kanojo to Kanojo no neko, qui est récompensé de plusieurs prix, dont le grand prix du DoGA CG Animation contest.

En 2001, il quitte Falcom, il explique son départ par sa volonté d’exprimer désormais dans ses œuvres des thématiques moins magiques et plus proches de sa vie. L’entreprise minori le démarche et l’engage pour réaliser des séquences d’ouverture pour leurs visual novels de type eroge, il travaillera pour eux jusqu’en 2008.

Vers le mois de juin 2000, il élabore une histoire autour des courriels via téléphone portable et dessine une image, celle d’une jeune fille tenant un téléphone portable dans un cockpit. Mangazoo le contacte plus tard et lui offre de concrétiser son idée. En mai 2001, il quitte son emploi chez Falcom et se focalise sur Hoshi no koe, travaillant seul dessus pendant sept mois. Bien que diffusé dans un seul cinéma, le Tollywood dans le quartier de Shimo-kitazawa de Tokyo, le bouche-à-oreille par internet le fait connaître et le DVD s’écoule à plus de soixantes millions de copies. Il remporte aussi nombreux prix.

Shinkai réalise ensuite son premier long-métrage La Tour au-delà des nuages, sorti 2004 sur l’ensemble du territoire nippon, acclamé par la critique et récompensé par de nombreux prix.

Il de mi-janvier 2008 à mi-février, il anime des ateliers à Amman (en Jordnaie), à Doha (au Qatar) et à Damas (en Syrie) sur l’animation numérique. Puis il passe le reste de l’année 2008 à Londres, prenant du repos après la réalisation de son film 5 centimètres par secondes. De retour en 2009 au Japon, il se consacre à son projet suivant, Voyage vers Agharta.

Son activité au Moyen-Orient lui vaut en 2012 une distinction décernée par Motohisa Furukawa, alors Ministre d'État à la Stratégie nationale.

Son film Your Name devient le quatrième plus gros succès commercial du cinéma au Japon, et le plus gros succès commercial international en matière de films d’animation, dépassant le record détenu par le Voyage de Chihiro.

Le 25 juin 2018, l’Académie des arts et des techniques du cinéma invite Makoto Shinkai à en devenir membre.

 

Il est marié à l’actrice et productrice Chieko Misaka et ont une fille aussi actrice, Chise Niitsu, née en 2010.

L’astéroïde 55222 Makotoshinkai a été nommé ainsi pour lui rendre hommage.

 

Site officiel : http://shinkaimakoto.jp/

 

 

Sources : wikipédia anglais, japonais et français.

Œuvres disponibles

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.