SADAMOTO Yoshiyuki

Photo/image de SADAMOTO Yoshiyuki

Biographie

Sadamoto Yoshiyuki (貞本 義行) est un charater designer japonais, auteur de manga et l’un des fondateurs du studio Gainax, né le 29 janvier 1962 à Tokuyama (ville renommée Shūnan).

À l’école primaire et au collège, il dévorait les mangas Mazinger Z de Go Nagai et Battlefield de MATSUMOTO Leiji, qui font naitre chez lui le désir de faire carrière dans le manga. Il part suivre ses études à l’université de Zokei de Tokyo au début des années 80. Parallèment en 1981, il réalise son premier manga autour de sa passion pour l'automobile, FINAL STRETCH saigo no shissō (FINAL STRETCH 最後の疾走?), pour lequel il gagne un prix au sein de son école. Lors de sa deuxième année d'étude à l'université, il est invité par MAEDA Mahiro à participer à la production de la série The Super Dimension Fortress Macross en tant qu'animateur. C'est à cette occasion qu'il rencontre Anno Hideaki et  Yamaga Hiroyuki. En 1983, Sadamoto et Maeda rejoignent le studio d'animation indépendant DAICON FILM co-fondé il y a quelques années par Anno et Yamaga. Il participe ainsi à des courts métrages comme Daicon III en 1981 et IV en 1983 pour la convention de science-fiction éponyme à Osaka.
En 1984, Sadamoto intègre Telecom Animation Film, où Ôtsuka Yasuo le forme au métier et qui le considère comme l’un des trois surpassant ses propres compétences, avec Miyazaki Hayao et Tsukioka Sadao. Il y reste trois mois avant de retourner à Daicon qui devient Gainax en 1985. Sa carrière décolle avec la production au budget colossal Les Ailes d’Honneamise en 1987 pour lequel il travaille pour la première fois en tant que charactrer designer. Un poste qu’il occupera sur la majorité des productions du studio Gainax, notamment en collaboration étroite avec Anno Hideaki, sur Nadia, le secret de l’eau bleue (1990) et Neon Genesis Evangelion (1995).
À partir des années 2000, il multiplie les projets en dehors du studio Gainax. On le retrouve à la création des personnages du projet media-mix .hack. Il initie également une collaboration avec le réalisateur Hosoda Mamoru sur son premier long métrage original, La Traversée du Temps, en 2006. Après une nouvelle incursion dans l’univers du jeu vidéo pour Square Enix (Starwing Paradox), Sadamoto revient à l’animation chez le studio WIT avec Great Pretender.

Le 9 août 2019, il créé la controverse concernant sa prise de position à propos de la Statue de la Paix de Kim Seo-Kyung et de Kim Eun-Sang et de la diffusion d’un film, dans le cadre de l’exposition « Après l’absence de liberté d’expression? » de la préfecture d’Aichi. La polémique entache la réputation de la saga Evangelion dont de nombreux fans se disent très déçus de Sadamoto. Ainsi, sans déclaration officielle, le studio Khara inc. semble s'être détaché du dessinateur qui n'est pas crédité pour le film Evangelion: 3.0+1.0 Thrice Upon A Time prévu pour 2021.

Sadamoto travaille ensuite à une suite des Ailes de Honneamise, prévue pour 2022.

Par ailleurs, il est amateur de voitures vintage, en particulier celles de la marque Citroën et place souvent des références dans ses œuvres.

Il précise aussi donner une grande importance au détail et estime qu’il ne pourrait dessiner des œuvres sur des sujets qu’il ne connaît pas assez comme la médecine ou le sport.

 

 

Sources : animeland, journaldujapon.com, wikipédia anglais et evangelion.fandom.com

Œuvres disponibles

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.