KATABUCHI Sunao

Photo/image de KATABUCHI Sunao
Dernière mise à jour : 02/12/2023 - 16:28

Biographie

Katabuchi Sunao (片渕 須直) est un scénariste et réalisateur japonais de films d'animation et maître de conférence, né en 1960 à Hirakata.

Son grand-père possède une salle de cinéma, près de la gare de la gare de Hirakata-kōen, il regarde ainsi beaucoup de films d’animation durant son enfance. Il se souvient même avoir vu le film Wanpaku ōji no orochi taiji quand il avait deux ans.
Au lycée préfectoral de Chiba à Funabashi, au printemps de sa troisième année, il devient le président du comité audiovisuel, ne se destinant pas à l’animation. Le conseil des élèves lui confie alors une caméra 8mm. C’est avec le film Conan fils du futur qu’il apprend le principe de storyboard préalable à toute production et découvre à l’occasion les travaux de MIYAZAKI Hayao. Il commence alors à dessiner ses propres animations.
Katabuchi intègre l'université Nihon à Tokyo. Il y étudie le cinéma et suit les deux seuls cours d’animation durant ses quatre ans d’études, auprès de Ikeda Hiroshi et de Tsukioka Sadao. Lors d’un séminaire d’Ikeda en 1980, il fait la connaissance de Miyazaki. Tout au long de son cursus, il réalise plusieurs films amateurs avec entre autres Katayama Masahiro, IKEDA Masashi, Hara Hiroshi, Kakudō Hiroyuki, Īda Uanosuke, Fukuyama Keiko et Yamamura Kōji, avec qui il forme le Group Ebisen, qui a contribué en indépendant au Tōkyō Animation dōkō-kai (Anidou).
En 1981, Ikeda lui fait passer une évaluation en tant que scénariste pour le prochain projet de Miyazaki. Une première expérience de scénariste fructueuse pour Katabuchi qui sera retenue pour un épisode de la série Sherlock Holmes réalisée par Hayao Miyazaki. Il écrire ensuite le scenario de plusieurs autres épisodes tout en continuant ses études.
En 1983, il obtient son diplôme universitaire et il rejoint Telecom Animation Film où il se forme auprès de Kondō Yoshifumi, Ōtsuka Yasuo, TAKAHATA Isao et Tomonaka Kazuhide. La même année, Miyazaki lui propose de travailler au script de Nausicaä de la vallée du vent, mais il décline l’offre.
Il voyage aux États-Unis plusieurs fois pour travailler sur la co-production nippon-états-unienne Little Nemo: Adventures in Slumberland, tantôt en tant qu’assistant réalisateur, tantôt en co-réalisateur. Il quitte cependant le projet qui s’éparpille trop et démissionne de Telecom Animation film. Il se fait alors embaucher par le studio Mushi Production en 1986.
Il est ensuite amené collaborer avec le studio Ghibli en que travailleur détaché de Mushi Production. En 1988, le studio Ghibli lui confie dans un premier temps la réalisation de Kiki la petite sorcière. Miyazaki, producteur du film, est peu satisfait du travail du scénariste et il reprend son compte scénario et réalisation. D’autant que la compagnie productrice annonce qu’elle ne financera le film qu’en tant que film de Miyazaki, Katabuchi veut alors se retirer du projet. Miyazaki le garde toutefois en tant que réalisateur assistant jusqu’à la fin de la production.
En 1992, il part travailler au Studio 4°C, sa directrice Tanaka Eiko l’assigne au projet de film, Princesse Arete qui était en préparation depuis 1989. Durant cette époque, il travaille en tant que formateur chez Ghibli mais il refuse de rester après au sein de l’entreprise.
En 1995, il est approché par Maruyama Masao, un producteur et commence à travailler aussi pour Mad House.
En 1996, il réalise officiellement son premier anime, Famous Dog Lassie.
En 1998, son court métrage Upon This Planet est sélectionné à l'Animafest Zagreb et est projeté au Festival international du film d'animation d'Annecy.
Princesse Arete est terminé en 2000 et sort en 2001. Il remporte un prix lors du salon Tōkyō International Anime Fair de 2002. Après Princesse Arete, il passe au studio Mad House. En 2001 aussi, il est l'invité de la biennale Nouvelles Images du Japon au Forum des Images qui lui consacre une rétrospective.
En 2005, il devient enseignant à temps partiel à l’Université d’Art Nihon.
En novembre 2007, il est l'invité de la Fête de l'animation de Lille qui organise une rétrospective de son œuvre. Il participe à cette occasion à une masterclass.
En 2009, son deuxième film, Mai Mai Miracle, gagne un prix au Festival international du film d'animation d'Ottawa ainsi que le prix d’excellence de la section animation du 14e Festival des Arts Médiatiques du Japon.
En 2012, Maruyama fonde le studio MAPPA destiné à produire le film suivant de Katabuchi, Dans un Recoin de ce Monde. Le film remporte de nombreux prix au Japon ainsi que le prix du jury au festival d’Annecy.
En 2013, il commence à donner aussi des cours à l’Université des Arts de Tokyo.
En juillet 2017, L’agence des Affaires Culturelles du Japon lui décerne un prix.
En septembre 2019, il devient directeur au sein du studio Contrail.

Il a également des connaissances en tant q’historien de l’aviation, notamment des constructeurs aéronautiques japonais durant la Seconde Guerre Mondiale. Il est membre d’une association de journalistes en aviation.

 

 

Sources : wikipédia français et japonais.

Œuvres disponibles

Animes

Films d’animation

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici

 


Une suggestion à faire? Une erreur à nous signaler? Des questions à nous poser? Vous pouvez soit vous créer un compte et venir nous en parler sur le forum ou en commentaire du contenu concerné, soit remplir notre formulaire de contact.