Ichigeki Sacchuu!! Hoihoi-san

Ichigeki Sacchuu!! Hoihoi-san

Titre original: 
Ichigeki Sacchuu!! Hoihoi-san
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
action
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
1
Nombre d'épisodes sortis en France: 
0
Durée: 
11 minutes
Support: 
TV, DVD, fansub

Avis

"A n'en pas douter, de par sa durée et son contenu, cette OAV est un épisode pilote pour une série plus longue, pas encore sortie à ce jour. Ou alors, c'est juste un extra, clin d'oeil au jeu vidéo homonyme.
L'histoire est futuriste sans trop s'éloigner de la réalité. Les insectes sont résistants aux traitements pour nuisibles classiques, il faut donc trouver un autre moyen de les tuer. Ainsi sont nées de petits robots, tels que HoiHoi-san et Combat-san, mignons à souhait et très efficaces. Dans ces quelques minutes d'anime, on en apprend pas mal sur leur "métier", somme toute rébarbatif mais impressionnant (avez-vous déjà vu quelqu'un tuer des cafards avec des balles ?). L'aspect très médiatique et l'engouement pour ces insecticides sur pattes est très bien montré aussi, notamment avec la vendeuse en pharmacie Kimiko, qui elle n'aime guère HoiHoi-san. Visiblement, HoiHoi-san est l'objet de toutes les collections, elle passe du simple statut d'insecticide à celui de figurine à habiller selon son envie. C'est assez drôle, mais ça aurait le mérite d'être développé.
On voit aussi que Combat-san n'aime pas HoiHoi-san, elle tente de la tuer chaque nuit. On ignore cependant pourquoi, ni surtout la raison pour laquelle on nous présente ça. ça n'apporte rien du tout, si ce n'est un peu d'humour de situation.
Graphiquement, c'est assez joli sans plus, ça passe sans être remarquable. L'animation est plutôt bonne, et le chara-design agréable. HoiHoi-san me fait beaucoup penser à Chi de Chobits, en beaucoup moins expressif.  

Voilà, rapidement, une OAV qui présage une série, ou pas." 

DDG, le 21/07/10

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici