Halo Legends

Titre original: 
Halo Legends
Pays d'origine: 
Japon, État-unis
Genre: 
Science-fiction, action
Date de sortie originale: 
2010 (16 Février)
Date de sortie en France: 
2010 (17 Février)
Nombre d'épisodes: 
8
Nombre d'épisodes sortis en France: 
8
Durée: 
de 10 à 20 minutes par OAV
Support: 
TV, DVD blu-ray
Prix: 
16,39€

Avis

"Contruit à l'instar d'un Animatrix, Halo Legends nous plonge au coeur de la bataille opposant humains et Covenants. Sept histoires narrées en huit parties se focalisent sur les origines mystérieuses du monde de Halo et explorent aussi les conflits qui peuvent régner au sein de l'espèce humaine et de l'espèce Covenante. 

Halo Legends débutant sur la genèse des Halos intimement liés aux Forerunners dans les Origines (I et II), s'ouvre au spectateur novice qui peut tout à fait se familiariser avec Halo et pouvoir suivre les OAV qui procèdent, et renoue également avec les fans en resituant l'univers.
Car ces OAV restent très fidèles aux jeux vidéo de par le design des personnages, leur équipement, l'environnement, jusqu'aux mimiques de certains personnages: par exemple dans l'Exception quand Spartan 1337 tombe du vaisseau, il a exactement les mêmes mouvements que le Major a lorsqu'il fait une chute mortelle dans le jeu. On peut aussi mentionner l'attitude des grunts qui est souvent très proche de celle qu'ils adoptent dans le jeux. Donc la saga viodéludique est vraiment respectée. Outre les jeux vidéo, les OAV comportent aussi des éléments issus des autres adaptations déjà parues (bandes-dessinées et romans). Enfin n'oublions pas les nouveautés qui font de l'adaptation une oeuvre nouvelle et non pas un sobre portage sur support animé.
Les histoires contées à travers ces OAV ne sont pas toujours des plus innovantes, on se laisse très vite porter par les récits car elles se tiennent et reflètent très bien l'univers riche de la saga. La tonalité dominante est plutôt au tragique et au dramatique puisque nous découvrons beaucoup de facettes obscures de Halo, donc l'atmosphère est souvent pesante. Mais encore une fois, l'ordre des OAV est très judicieux car avec l'Exception placée au milieu dans les OAV, un véritable coup de théâtre s'opère. Alors qu'on était prêt à sortir les mouchoirs pour Retour au Pays, l'Exception renverse complètement la tendance et nous offre une partie de franche rigolade. L'humour n'est pourtant pas spécialement recherché mais transposé à un Spartan, la farce prend toute son ampleur: les Spartan incarnant d'habitude le charisme et la classe, là on se retrouve avec un gros boulet qui n'en loupe pas une mais qui a un sacré punch. En plus, l'inspiration Dragon Ball est évidente (j'apprends plus tard dans les bonus du DVD qu'en effet, le réalisateur de cette OAV est celui de la série animée adaptée de ce manga culte) et cela augmente d'autant plus l'humour. D'ailleurs, cette OAV est considérée comme hors-canon mais pas tellement à mon avis: bien qu'Halo soit sérieux dans l'ensemble, les jeux comportent tout de même pas mal d'humour, donc je m'attendais à ce qu'Halo Legends nous fasse rire aussi. Un clin d'oeil sympatoche, qui permet de détendre l'atmosphère pour repartir de plus belle avec les OAV suivantes. Halo Legends s'achève sur une OAV qui déménage et qui se termine relativement bien afin que l'on ne ressorte pas complètement accablé de tristesse après avoir tout vu. De manière générale, c'est très prenant, même si le côté sentimentaliste du dimanche récurrent demeure discutable. 

L'autre nouveauté principale que nous offre cette adaptation animée est évidemment tout le travail visuel inédit. Chaque OAV possède son propre style graphique et aucune ne ressemble à l'autre. De l'animation 2D classique à l'image de synthèse 3D en passant par des combinaisons des deux et des procédés plus atypiques, tels que l'utilisation d'un filtre de type "aquarelle" pour une OAV en animation 3D (le Duel), ou encore les Origines I qui ressemblent à des planches de bande-dessinée mises en animation. De manière générale, ces OAV sont de toute beauté et nous en mettent plein la vue. On regrettera juste dans le Paquet que le visage des personnages ne soit pas très bien fait, mais ils mettent rapidement leur casque et le reste dépote, donc pas de soucis.
Par ailleurs, ce qui m'a déplu demeure l'aspect japonisant un peu trop présent dans ces adaptations. Pas tant par le character design mais davantage par les éléments de la culture japonaise introduits. Je pense surtout au Duel, je ne vois pas pourquoi les Covenants sont habillés à la mode du Japon médiéval. Que le modèle du code d'honneur samurai soit repris, je n'ai rien contre, au contraire c'est très intéressant d'associer cela aux Covenants, mais les kimono étaient de trop. J'ai beau me passionner pour l'animation japonaise mais concernant Halo Legends, j'ai trouvé que les apparats du Japon traditionnel ne Convenaient guère aux Covenant (allez hop, je l'ai casée celle-là haha). Le style assez chambara des combats (les effusions de sang notamment) ne rend pas forcément cette OAV très crédible mais ce n'est pas dérangeant outre mesure.
J'ajouterai aussi que les musiques sont très réussies et constituent un accompagnement idéal. À noter également que l'adaptation française est tout à fait honorable. Côté bonus, rien d'extraodinaire, les making off n'apprennent pas grand chose de nouveau, la plupart des clefs données ne faisant que confirmer ce que j'avais déjà supposé en regardant l'oeuvre. En revanche, le récapitulatif sur toutes les instances et enjeux essentiels de Halo m'a été très utile car beaucoup de choses restaient floues dans ma tête. Mais cela spoile pas mal le jeu Halo 3, dommage. On a aussi une bande-annonce de Halo Reach et les versions commentées par Frank O'Conner et Joseph Chou, que j'ai eu la flemme de regarder. En général, je me fiche un peu des bonus. Un petit livret aurait été cool. 

Halo Legends fut en somme une expérience très intéressante qui m'a permis de redécouvrir, voire de réellement découvrir l'univers de Halo. Pour l'occasion, je me suis remise à Halo 2 que j'avais honteusement abandonné il y a quelques années, coincée au début pour pas grand chose. À présent je l'ai terminé et j'ai pu me rendre compte que le succès de la saga n'est pas dû à son gameplay seulement mais bien plus à son histoire très riche et ces OAV le montrent bien sans trop spoiler les jeux. Même si des parts de mystère demeureront, elles sont aussi accessibles au spectateur lambda pour peu d'être un minimum réceptif au genre de la science-fiction. À voir sans hésitation, à revoir sans modération!" 

Hanoko, toutes les OAV vues, le 13/02/10

Il existe des romans et des BD adaptées de Halo et un film à venir; avec cet anime, à quand les manga?

Hanoko

Wallpapers

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici