Pet Shop of Horrors

Pet Shop of Horrors

Titre original: 
Pet Shop of Horrors
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Horreur, Anormal, Mystère
Date de sortie originale: 
1999
Date de sortie en France: 
2002
Nombre d'épisodes: 
4
Nombre d'épisodes sortis en France: 
4
Durée: 
25 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD
Prix: 
23,95€

Opening/Ending

Opening Theme:
"Jikkou Ryoukou" de LEGOLGEL

La musique est chouette mais quel faute de mauvais goût de mettre le groupe dans l'Opening !

Ending Theme:
"Melody" de LEGOLGEL

Inintéressant sur le point qu'on ne voit rien de spécial malgré une musique chouette du même auteur de l'Opening.

Avis

"Accolons notre avis sur cette fiche créée il y a longtemps mais jamais mise à jour.
Ma première impression concernant ces OAV : ça a terriblement mal vieilli. Elles n'ont pourtant qu'une dizaine d'années, mais la qualité est telle que l'on croirait qu'elles datent de l'an 12. L'animation est dépassée, les dessins et le chara-design aussi. ça reste cependant fort joli, notamment au niveau des costumes des animaux. Par contre, la mode n'est clairement plus la même pour les humains, et les coupes de cheveux sont ridicules (à mes yeux). On sent le décalage d'époque, c'est fort dommage, d'autant que d'autres animes plus vieux ont réussi à dépasser ça.
Au niveau des histoires, les 4 OAV sont totalement différentes, à ceci près qu'elles suivent une trame identique. En effet, le conte D. vend un animal à un couple ou à une personne en détresse, et ce ou ces clients ne respectent pas le contrat, ce qui se solde par sa ou leur mort. A chaque fois, l'inspecteur je-sais-plus-quoi (désolée de ne pas retenir son nom, il me semble tellement inutile à l'histoire...) mène l'enquête en vain. On a surtout l'impression qu'il brasse l'air et qu'il n'est là que pour souligner l'étrangeté du commerce du conte D.. Après, histoire par histoire, j'ai remarqué que chaque animal était de sexe féminin, ce qui m'a fait penser qu'on prend peut-être les femmes pour des objets. Au final, comme les animaux tuent, je me suis dit que le message était de faire attention aux filles, ça mord quand c'est déçu. Bref, des galéjades de nana.
Pour rester dans l'histoire, on met fort l'accent sur l'étrange sans pour autant tomber dans l'horreur. La première OAV est la pire niveau frissons, les autres sont juste attrayantes. Pareil, ça gicle un peu, mais sans plus. Pas de quoi fouetter un chat. Pour de plus amples détails sur chaque OAV, rendez-vous sur les fiches associées.
Musicalement, ça a mal vieilli aussi. Peut-être est-ce à cause de ma version, toujours est-il que le son est merdique et que le thème musical (celui qui revient à chaque OAV) tape sur les nerfs. Comme j'ai eu la version française entre les mains, je peux vous confirmer que les doubleurs français sont vraiment nuls... XD 

Voilà, en bref, des OAV qui ont mal vieilli, mais où les histoires restent sympa à visionner." 

DDG, le 30/11/09, 4 OAV vues

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici