Parasite Dolls

Parasite Dolls

Titre original: 
Parasite Dolls
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Cyberpunk, action, drame
Date de sortie originale: 
2003
Date de sortie en France: 
2004
Nombre d'épisodes: 
3 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
3
Durée: 
30 minutes chaque
Support: 
DVD

Opening/Ending

Opening : Get On the Beat - Michaelson

Ending : off - Michaelson

Avis

"Dans la lignée des Ghost In The Shell: Stand Alone Complex, voici un anime basé sur les androïdes. Très adulte, je le déconseille aux enfants de moins de 12 ans, voire 16 ans.
Cet anime est inspiré de AD Police, lui-même inspiré de Bubblegum Crisis. Je ne connais pas ces deux oeuvres, mais Parasite Dolls semble avoir fait son petit effet à sa sortie.
Nous suivons la Branche, chargée de s'occuper des crimes les plus sordides impliquant les Boomers. Ceux-ci pètent des câbles sans raison apparente et s'en prennent à la population locale. Ils sont pourtant présents partout et restent assez difficiles à distinguer des humains. Les trois membres de l'unité secrète que nous suivons sont heureusement rodés, l'un d'eux est lui-même un Boomer... Bref, nous avons droit à une chasse aux sorcières en bonne et due forme, remettant en question la présence même des Boomers dans le monde.
Car oui, cet anime est très noir et adulte. Il fait réfléchir aux conditions de vie des Boomers qui ne semblent pas si vides d'émotions qu'on veut nous le faire croire. Au début, nous ne savons pas bien les raisons qui les poussent à devenir fous, mais plus l'anime avance, plus on se rend compte que la machination est énorme. Je n'ai pas pu voir le dernier OAV, mais le second donne déjà bien le ton à ce propos. Dramatique, j'ai vraiment apprécié son histoire.
La violence est légion dans cet anime, tant dans les images que dans les propos. Les personnages sont torturés, qu'ils soient humains ou Boomers. Et l'esthétique globale rajoute une dimension terriblement sombre à l'ensemble. Très réaliste et léché, nous avons droit à une animation aux petits oignons qui n'est pas sans rappeler le travail de Satoshi Kon (Paprika, Perfect Blue...). J'ai vraiment aimé cet aspect de l'anime.
Il est assez difficile de donner son avis sur une oeuvre aussi complexe et philosophique que Parasite Dolls. Je ne peux que vous conseiller de la regarder pour vous faire une opinion. Pour ma part, je dirais que j'ai vraiment apprécié alors même que l'histoire m'a un peu décontenancée. Très sombre, violente et en même temps dramatique, on ne peut pas rester insensible à ce qui s'y trame. Un excellent anime sur le thème des androïdes, à mon avis." 

DDG, deux OAVs vus.

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Parasite Dolls / Parasite Dolls (OAV)

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici