Ojousama Sousamou

Ojousama Sousamou

Titre original: 
Ojousama Sousamou (お嬢様捜査網)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, humour
Date de sortie originale: 
1996
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
1
Durée: 
30 minutes
Support: 
VHS, DVD

Résumé des tomes

Avis

Quatre filles dont on ne sait rien du tout débarquent pour une raison inconnue dans un lycée, alors qu'elles sont la cible de tueurs. On va suivre leurs aventures à vouloir se tirer de ce mauvais à leur manière.
Le début est plutôt drôle et cynique. Il montre des extraits de films où les personnages accablent la pauvreté qui a fait leur malheur. Puis introductions avec l'arrivée en fanfare des cinq filles, avec une grande démonstration de pouvoir et de richesse. Elles sont présentées comme des ennemies du pays pour leur fortune extrême. Cependant par la suite, l'OAV perd tout son intérêt. Ce n'est qu'une succession de scènes d'action où chacune des filles fait une démonstration de ses talents personnels. On ne sait rien sur personne. Ni l'origine des chacune des filles, ce qu'elles ont traversé ou accompli pour se retrouver dans leur situation. Ni la raison d'agir des tueurs, quels griefs ils pourraient nourrir envers ces filles insolentes. Et toute leur relation avec la police. Il en résulte une OAV que l'on regarde sans trop se sentir concerné, l'humour laisse un peu à désirer et les affrontements ne vont guère nous faire trépider. Pourtant, on aurait envie de connaître un peu plus le passé commun de ces filles mais il va falloir se contenter d'un scenario qui effleure la surface de son univers mis en place. À savoir qu'un jeu vidéo est sorti simultanément, peut-être offre-t-il les réponses que l'OAV ne donne pas.
L'OAV est plutôt soignée visuellement. Le style graphique nous apparaît assez daté tout de même. Mais il n'empêche que le character design est sympa, l'action est assez bien animée. On n'échappera pas à quelques gros plans sur les formes des filles au début, mais une fois ça fait, on est tranquille. 

Debutante Detective Corps aurait pu être pas mal s'il ne filait pas en nous laissant derrière. En outre, le girl power est un peu trop exagéré. 

Hanoko, le 26/12/2017

Cette OAV existe aussi en jeu video, sorti simultanément, et a été adaptée en roman.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici