Kouryuu Densetsu Villgust

Kouryuu Densetsu Villgust

Titre original: 
Kouryuu Densetsu Villgust
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Heroic fantasy, aventure
Date de sortie originale: 
1993
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
2
Durée: 
27 minutes par épisode
Support: 
TV, fansub

Opening/Ending

Ending: "Neko no Te mo Karitai" par Chisa Yokoyama

Avis

Adaptées du jeu vidéo du même nom, Koryuu Densetsu Villgust narre une aventure qui se veut aussi bien épique qu'humoristique. Du moins, c'est ce que j'ai cru comprendre en regardant. 

Tout d'abord, on remarque d'emblée la volonté de mettre en scène quelque chose d'amusant avec des personnages qui sont tous dessinés en SD (Super Déformé) plutôt de style Chibi majoritairement, c'est-à-dire têtes énormes, corps petits et un peu potelés, visages poupins. La tonalité humoristique est donc établie, frisant la parodie.
L'histoire est très simplette et on ne peut plus stéréotypée parmi l'heroic fantasy, des vilains à arrêter en gros. Cependant, on est en droit d'attendre que l'humour donne une impulsion nouvelle et permette à Koryuu Densetsu Villgust de gagner en intérêt. Le résultat est très mitigé.
Si l'humour est effectivement très présent, il reste trop gentillet et assez peu imaginatif malgré certaines scènes incongrues qui auraient pu être cocasses. Donc on est bien loin d'une oeuvre vraiment tordante et délirante. Peut-être si ça avait été parodique, le mélange aurait été plus réussi. Mais ce que nous avons là est moyen.
Visuellement, le minimum vital est là mais l'animation manque d'éclat, les combats sont bofs. Sa seule particularité demeure, une fois de plus, le character design d'un genre spécifique. Pour le reste, rien à noter. 

Je ne sais pas quelle était l'ambiance dans le jeu original mais ce que nous avons là laisse perplexe. Il semble que l'aspect gameplay en moins, propre au domaine du jeu vidéo, rende cette adaptation Koryu Densetsu Villgust un peu vide. Bref j'ai pas l'impression qu'il y ait grand chose à tirer de ces OAV. 

Hanoko, deux OAV vues, courant 2011

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici