Kimiko

Kimiko

Titre original: 
Kimiko
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Science-fiction, action, sentai, musical
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2016 (le 23 octobre)
Nombre d'épisodes: 
1
Nombre d'épisodes sortis en France: 
1
Durée: 
3 minutes 30
Support: 
Streaming, TV, DVD, cinéma
Prix: 
12 euros (DVD), gratuit en streaming

Avis

Kimiko est un court métrage d'animation à l'image des tokusatsu, les célèbres séries et films japonais avec de gros monstres, des mechas et des combattants héroïques. Nous suivons une héroïne, lycéenne d'après sa tenue, qui semble une habituée des attaques de monstres et va en affronter un nouveau. 

Le scenario du film est tout ce qu'il y a de plus classique dans le genre, il ne réserve pas de grandes surprises. Il est présenté sur le site officiel du studio d'animation comme une parodie, mais il ne semble en rien exagérer le genre qu'il représente. Je dirais même l'inverse, le côté épique est beaucoup atténué, on a l'impression que l'héroïne (Kimiko je suppose) accomplit sa tâche naturellement. Il n'y a pas d'introduction flamboyante d'elle, se mettant en tenue de combat, arborant une expression de justicière déterminée à vaincre la main. Elle fait son job, sans en rajouter. On se demande donc si le studio n'aurait pas pu pousser le concept un peu plus loin, un peu dans la veine de One Punch Man, ce côté combat dantesque qui fait partie du quotidien.
La technique d'animation, le stop-motion, est une sorte de retour aux sources, utilisée à l'origine pour ce genre de films avant l'arrivée de la 3D. Mais le film mélange de nombreuses techniques. Il incorpore des prises de vues réelles, pour l'héroïne jouée par une actrice. Mais ses mouvements sont saccadés et des filtres servent à donner l'impression qu'elle est aussi une marionnette animée en stop-motion. Le film contient plusieurs plans fixes qui sont des instantanés de certaines qui sont dessinés sous forme d'une case de planche de manga. L'idée est amusante et donnerait un petit côté transmedia au film, dommage toutefois que le dessin laisse à désirer concernant Kimiko. Je ne sais pas si le court-métrage a été conçu comme un clip pour le morceau de F.abot, ou bien si la musique accompagne l'animation. Mais la chanson, du rap électro va plutôt bien au film et se laisse écouter. 

Kimiko est assez sympa à regarder, mais pas très marquant. Au final, on n'est pas sûr de ce qui est vraiment exprimé. Vraiment une parodie? Un hommage? Une ré-interprétation? 

Hanoko, le 16/07/2017

 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici