Isekai no Seikishi Monogatari

Isekai no Seikishi Monogatari

Titre original: 
Isekai no Seikishi Monogatari
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Mecha, aventure, ecchi, humour
Date de sortie originale: 
2010
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
13 (terminé)
Durée: 
45 minutes
Support: 
TV

Opening/Ending

Opening : Follow Me feat.Sound Around - Seira Kagami

Ending : Destino - Alchemy+

Avis

"Un homme parmi une tonne de femelles, voilà longtemps que je n'étais pas tombée sur un titre harem.
L'histoire de base est relativement simple à cerner : un gamin très talentueux se retrouve au coeur d'une académie essentiellement féminine et en devient la coqueluche. Derrière cette façade, on retrouve complots politiques, attentats à la couronne et autres combats entre mecha.
Cet anime mêle en effet les genres. Les mecha sont de style humanoïde et restent l'accessoire de l'histoire plutôt que le coeur de l'intrigue. Les pilotes sont essentiellement des femmes, Keishi est l'exception qui confirme la règle. Les combats entre mecha sont dynamiques et bien menés mais restent cantonnés à de rares épisodes. L'essentiel de la série se centre sur les mésaventures de Keishi au sein de l'académie des Seikishi peuplé de femelles en chaleur. La plupart du temps donc, on a droit à un anime humoristique et ecchi, avec des tenues et des scènes tendancieuses sans tomber dans l'obscène. Cela reste agréable de suivre cela, bien que l'histoire en fond méritait un peu plus de sérieux.
Graphiquement, c'est très beau. J'apprécie le chara-design et le soin apporté aux couleurs et ombrages. Le tout est très bien animé et dynamique.
Musicalement, très sympa mais sans plus. Des thèmes plutôt fantasy agrémentent l'anime sans nous captiver.
Si le premier épisode était très prenant grâce à ses scènes épiques de combat entre mecha, les deux épisodes suivants sont un peu mous car centrés sur l'humour et le ecchi (surtout le troisième). J'espère que les épisodes suivants n'essouffleront pas la série en se centrant trop sur l'académie et en oubliant les complots et combats. L'idée des mecha humains me plait bien alors que les mecha de base ne sont pas ma tasse de thé. J'aime par ailleurs beaucoup le caractère des personnages bien qu'il soit parfois stéréotypé. En exemple, le héros est un boulet mais il est super balèze et toutes les filles l'aiment alors que lui s'en fiche (serait-il gay ?). Le caractère des filles est bien plus fun, surtout Mexia et sa soeur Chaia qui font l'objet de belles frasques rigolotes.  

Voilà, en bref, des OAV plutôt sympa mais qu'on ne retiendra pas très longtemps. Juste un divertissement." 

DDG, le 27/05/11

Des mecha et des filles avec Sakura Wars.
Un mâle et plein de femelles avec Inukami!

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici