Gun Sword-San

Gun Sword-San

Titre original: 
Gun Sword-San
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Comédie, parodie, science-fiction
Date de sortie originale: 
2006
Date de sortie en France: 
2007
Nombre d'épisodes: 
13
Nombre d'épisodes sortis en France: 
13
Durée: 
5 minutes par épisode
Support: 
DVD
Prix: 
Selon le prix des DVD de Gun Sword

Opening/Ending

Opening: "GunXSword" par Nakagawa Koutarou feat. Ondekoza, en version écourtée avec seulement l'introduction avec les choeurs

Avis

Il est assez courant que des bêtisiers soient réalisés et inclus dans les versions dvd des animes qu'ils parodient. En général, je les trouve assez grossiers et peu amusants mais je leur laisse toujours une chance. Mais pour le cas présent, ça s'annonce mal parti. 

J'ai découvert Gun Sword-San, les épisodes spéciaux de Gun Sword, dans des circonstances déjà assez pénalisantes. Alors que je regardais la série principale via l'édition DVD gold, une malfaçon me remplace l'un des épisodes par l'un de Gun Sword-San, normalement classés dans les bonus. J'ai donc été agacée par cette anomalie inopinée. Mais j'ai quand même regardé jusqu'au au bout de cet épisode puisqu'il était lancé, pensant que la vraie suite arrivait après.
On y découvre des sketchs entre les personnages modélisés en 3D tels des marionnettes. Les personnages discutent de tout et de rien, se chamaillent et se font tourner en bourrique les uns les autres. Les quelques moments du début peuvent amuser pour la curiosité de la mise en scène bidimensionnelle qui respecte parfaitement le principe de spectacle de marionnettes. Cependant très vite on finit par s'ennuyer devant l'humour et les blagues bas de gamme proposées. Sachant que la série principale comporte des moments comiques bien plus drôles, cette mini-série paraît en conséquence inutile. 

Bref, des gags ont qui dû peut-être faire rire les réalisateurs, pas plus. Cette mini-série Gun Sword-San est sans intérêt en elle-même et pas beaucoup plus pour les fans. À zapper. 

Hanoko, deux épisodes vus début janvier 2015

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici