Interdit aux moins de 18 ans

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette page, vous garantissez que vous êtes majeur.

 

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Front innocent

Front innocent

Titre original: 
Front innocent
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Hentai, drame, romance
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2006 (le 12 Juillet)
Nombre d'épisodes: 
1
Nombre d'épisodes sortis en France: 
1
Durée: 
25 minutes
Support: 
TV, DVD
Prix: 
24,95€

Avis

Voici donc le premier anime hentai créé par Satoshi Urushihara, auteur connu pour ses nombreuses oeuvres plus ou moins érotiques. 

Nous avons là une OAV toute mignonne où l'amour coule à flot. En effet les trois protagonistes s'aiment chacun d'un amour pur et dénué de vice, selon la manière dont les choses sont présentées. Ils s'aiment, ils sont dans un autre monde, dorlotés, loin des soucis de la vie réelle.
Les personnages font presque naturellement l'amour, comme s'ils faisaient une partie de poker, les domestiques du château étant vêtues de tenues ne cachant ni leurs seins ni leur sexe. Donner du plaisir sexuel à leurs maîtres fait partie de leur travail. De plus, Faye et John sont frère et soeur apparemment, Faye appelant tout le temps John "nii-sama" et ce dernier lui demande de l'appeler par son prénom puisqu'ils sont amants. D'ailleurs, ce détail incestueux n'est jamais suggéré explicitement avec la VF ni même les sous-titres français, c'est surprenant. Tout ça pour dire que les moeurs sont très légères dans cette OAV, c'est à peine si le père de Faye n'allait pas s'y mettre aussi avec ses gosses. Enfin, inceste et pédophilie, ça commençait à faire lourd, ça aurait plombé l'atmosphère d'amour pur mise en relief.
Il n'y avait pas beaucoup d'histoire au premier abord, toute l'OAV n'est constituée que de scènes d'amour. Seul l'ending fait des allusions à des intrigues qui règnent au sein de la famille de Faye, gravitant autour de John, mais rien de très clair. Dommage qu'on n'en sache pas plus, ça aurait donné un peu de consistance à l'OAV. On note aussi qu'à la fin de l'ending, on voit la mention "vol.1 end" ou un truc comme ça, cela implique-t-il une potentielle suite? Pourtant rien n'est sorti à ce jour, un mystère à la Sin in the rain semble-t-il.
Retour sur l'OAV. Donc, du sexe, du sexe et encore du sexe. Du sexe tout gentil, rien de malsain. On a le droit à des positions classiques: cunni, sodo, petites léchouilles, doigtés, pénétration normale. Pas de déjections dans tous les sens, ça reste très propre (même si les lieux des scènes de sexe ne le sont pas forcément, genre l'écurie des chevaux lol). L'OAV est un peu ennuyante car on a John qui couche avec Sophia puis avec faye, les deux scènes sont identiques. C'est quand on les voit tous les trois puis Faye avec Sophia que ça change un peu, mais sinon ça reste assez monotone dans l'ensemble.
Néanmoins, ça m'a quand même diverti car j'ai pas mal ri. Surtout le moment où les protagonistes sont tous les trois ensemble et qu'il y a le père qui les voit. J'ai bien cru qu'il allait les rejoindre, ça aurait été folklo: allez hop toute la famille! Manquait plus que Jane pour compléter la bande XD. Et Sophia qui dit "non maître ne me regardez pas avoir un orgasme!" mais ça ne l'empêche pas de continuer jusqu'au bout. Haha j'adore c'est trop con lol.
Sinon, on remarque que la réalisation est très bonne, autant par le character design, la mise en mouvement des personnages, le détail du dessin et les couleurs choisies. Du bon boulot, cela rend le hentai très agréable à regarder. 

Donc bilan, une OAV toute douce qui manque de variété mais qui peut être un bon choix si comme Satsoshi Urushihara on a envie de débuter dans les animes Hentai (sauf que nous sommes de l'autre côté du miroir  ). À voir mais pas immanquable.

Hanoko, une OAV vue, le 28/11/09

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici