Univers des Devilman

Devilman

Devilman

Titre original: 
Chibi Chara Go Nagai World: Ore wa Akumada Devilman
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Baston gore
Date de sortie originale: 
1987/1990
Date de sortie en France: 
2001
Nombre d'épisodes: 
2 (terminé)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
2
Durée: 
2 x 60 minutes
Support: 
K7, DVD
Prix: 
Occaz

Avis

"Plus ça va, moins j'aime le travail de Go Nagai : ses séries de robots, Cutey Honey, aujourd'hui une autre de ses grandes icônes : Devilman. 

On se retrouve ici avec deux OAV assez vieilles, de qualité technique assez limitée, avec par ci par là des secondes d'action bien mises en scène.
Le reste oscille entre le gore bien designé, j'adore sa façon d'ouvrir les monstres en deux, ou la façon que les humains ont de se transformer en monstre et d'éclater en charpie. C'est déconseillé aux plus jeunes donc.  

Les combats font énormément penser à Dragon Ball Z : les cheveux qui poussent, le décors qui se fait raser, les "échanges" aériens.
Passé cela, il y a plein de passages vraiment inutiles, par exemple deux personnages passent plusieurs secondes à se regarder, ça ne sert strictement à rien. 

De plus en l'achetant j'étais tout excité, car j'ai découvert que Kenji Kawai avait fait la B.O. Là aussi grosse déception, la musique est soit tout simplement inexistante, soit sans intérêt, il y a juste les morceaux dans la discothèque qui sont bien (deux minutes sur deux heures...) 

Deux OAV qui donnent l'impression d'avoir été fait à la vite, en lorgnant sur ses petits camarades... 

Perso je suis tombé sur la k7, qui a eu la bonne idée de mettre la VF puis la VO, mais en fait ça alterne un épisode en français, puis un en jap, puis de nouveau en français. Ce qui n'est déjà pas pratique, mais en plus le son VF est vraiment crado avec les voix dont on a l'impression qu'elles ont été enregistrée dans des toilettes. 

Et là je tiens une bonne transition pour dire (en exagérant) que c'est à chier." 

Docteur Spider, 14/05/05

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici