ASGALDH ~The Distortion Testament~

ASGALDH ~The Distortion Testament~

Titre original: 
アスガルド~歪曲のテスタメント~
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Hentai, heroic-fantasy, action, drame
Date de sortie originale: 
2001
Date de sortie en France: 
2018 (le 27 février)
Nombre d'épisodes: 
3
Nombre d'épisodes sortis en France: 
3
Durée: 
30 minutes par OAV
Support: 
TV, DVD, VHS
Prix: 
14,99€ en DVD

Avis

C'est la première fois que je regarde un hentai aussi fun! Franchement, pour ceux qui ne sont pas adeptes des hentai hardcore, celui-ci est nickel.
Les scènes de sexe occupent certes une place importante, mais leur part n'est pas démesurée et on n'a pas que ça à la figure pendant toute la durée de l'OAV. Je trouve la quantité parfaite, ni trop pour ne pas écoeurer ou lasser le téléspectateur, ni trop peu afin de ne pas frustrer et offrir une distraction satisfaisante. De plus, les scènes sont variées, il y en a pour tous les goûts: monstres aux langues tentaculaires, scènes d'amour normales en passant un peu par le SM, un joli menu servi avec des poses des nanas plutot plaisantes ^^.
Mais alors si les scènes de sexes ne sont pas omniprésentes, qu'est-ce qui constitue le reste alors? Et bien une histoire! Et oui, même pour un hentai c'est possible. Mais quelle histoire; cette OAV reprend tous les stéréotypes les plus gros afin de se foutre gentiment de la gueule de l'héroic fantasy. D'abord l'intrigue simpliste des démons menançant l'humanité combattus par un groupe de courageux guerriers, conduit évidemment par un jeune homme beau gosse, bref le prototype même de l'héroic-fantasy utilisé dans 90% des cas. Ensuite, les personnages ont tous un caractère on ne peut plus stéréotypé rendus très loufoque, on a même une fille samurai caricaturale qui s'est glissée dans la bande. Et toute l'intrigue qui procède est parfaitement prévisible.
L'OAV en profite aussi pour exacerber l'humour en introduisant des démons complètement risibles, on cite évidement Brigan, un démon bissexuel complètement débile qui a l'air totalement à côté de la plaque par rapport à ses complices démons. Donc l'épisode un en particulier m'a vraiment fait marrer. Pendant toute l'OAV, on se demande carrément si le héros allait passer à la casserole au même titre que les filles, mais la supposition ne s'avère pas, c'est dommage ça aurait pu être vraiment fendard pour pousser le délire au bout. Enfin, après tout ça reste un hentai quelque peu macho mais ici, cela ne dérange absolument pas vu l'humour du truc.
Pour le reste, il s'agit de combats de nos protagonistes contre les êtres démoniaques. Des affrontements sans aucune recherche qui font un peu power ranger et magical girls mélangés et des giclûres sanglantes semblables à des tomates éclatées ridiculisent au passage les shonens gores style Bleach qui finalement peuvent paraître peu crédibles. Par ailleurs, le character design est un peu baclé, voire mal fait par moments. On peut dire que l'OAV a été réalisée à l'arrache. Néanmoins, c'est davantage soigné pendant les scènes de sexe ^^. C'est sûr que graphiquement, on vu de plus beaux hentai mais on pardonne facilement ce manque de soin ici. 

Franchement, pour du hentai, cette OAV offre un bon divertissement qui change des productions qui nous matraquent de sexe en permanance. C'était pas génial non plus mais je doute de retomber sur une OAV hentai aussi amusant de si tôt, tiens un coup de cœur pour la peine.

Hanoko, trois OAV vues le 19/07/08

À voir, Princess Quest Saga.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Le contenu de cette page est à caractère érotique/pornographique/violent.

En continuant de parcourir cette section, vous garantissez que vous êtes majeur.

Cliquez ici pour masquer le message et voir le contenu

  

Pour masquer ce message, inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte et modifiez vos préférences dans votre profil.

Vous êtes ici