Area 88

Area 88

Titre original: 
Area 88 (エリア88)
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
Action, drame, romance, psychologique
Date de sortie originale: 
1985 (le 20 juillet)
Date de sortie en France: 
pas de licence
Nombre d'épisodes: 
3 (ou 2 selon les versions, les OAV sont ressorties peu après avec les deux premières compilées en une.)
Durée: 
48 minutes pour les deux premières OAV, 1h38 pour la troisième
Support: 
VHS, DVD, TV

Opening/Ending

Opening 1: "How Far to Paradise" par Derek Jackson
Opening 2: "Sabaku no Illusion" par Shima Kitahara

Ending 1: "Kanashimi no Destiny" par MIO
Ending 2: "So Long My Love" par Shima Kitahara

Avis

Cela faisait bien longtemps que j'avais envie de regarder ces OAV, qui traînaient sur mon disque-dur. Maintenant que j'en ai pris le temps, je ne regrette pas le voyage. 

Area 88 est un très beau drame qui narre la condition de mercenaires côtoyant la mort tous les jours. Il ne s'agira pas de soldats à terre mais de pilotes de chasse. Très peu d'effusion de sang puisqu'ils détruisent des avions ennemis. Les OAV comportent de nombreuses batailles aériennes, ponctuées de manoeuvres en tout genre qu'effectuent nos pilotes pour l'emporter sur leurs adversaires. Les fans de ce style de scènes d'action y trouveront largement leur compte, d'autant que l'on peut sur Wikipédia l'immense richesse des avions montrés à l'écran, des modèles qui ont réellement existé. Un beau travail de documentation, qui incombe sûrement au manga original mais qui se répercute donc positivement sur l'OAV.
Mais le nerf de cette histoire demeure bien le développement de la psychologie des personnages. On ne s'attarde pas trop sur des cadavres laissés par nos héros derrière eux, Area 88 s'attèle vraiment à nous sensibiliser à l'idée-même des conséquences psychologiques de ces combats.
Même si ce n'est pas très original, même si on se focalise beaucoup sur Shin, les nombreux personnages possèdent tous leur petit charme. Les dialogues sont très intéressants même s'ils paraissent souvent simples. Le scenario est bien mené, mêlant plusieurs intrigues à la fois tragiques, politiques et romantiques qui font la complexité de l'histoire et qui séduira un large public, adulte. Petit bémol pour le personnage de Satoru que je n'ai pas trouvé convainquant du tout, il a trop le profil caricatural du rageux de base. Mais il n'éclipse pas le reste fort heureusement.
Après, le style a clairement vieilli, les réfractaires aux animes anciens vont buter ici. Mais cela ne signifie pas que la qualité est absente pour autant. Il est d'ailleurs amusant de remarquer quelques petits clins d'oeil à Star Wars, rien dit d'explicitement, mais la référence me semble très probable. Djéà par la couleur de la combinaison de Shin, aux couleurs de celles des rebelles contre l'empire. Ensuite dans la troisième OAV, une mission fait clairement penser à l'assaut de l'Étoile de la Mort. Rien n'a voir point de vue histoire, mais ces similitudes sont amusantes. 

J'imagine qu'Area 88 doit faire partie des classiques au Japon, c'est peu connu en France mais il y aurait matière à ce que ce le soit! 

Hanoko, le 25/06/2016

À savoir qu'un anime remake est également sorti en 2004

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici