Æon Flux

Æon Flux

Titre original: 
Æon Flux
Pays d'origine: 
États-Unis, Corée de Sud
Genre: 
Science-fiction, action, ecchi
Date de sortie originale: 
1991
Date de sortie en France: 
2006
Nombre d'épisodes: 
16 (2 saisons, la première de six épisodes et la deuxième de dix)
Nombre d'épisodes sortis en France: 
16
Durée: 
20 minutes par épisode
Support: 
TV, DVD
Prix: 
39,95€

Avis

Une série étrange tant par son aspect visuel que par son ambiance. 

J'ai eu beaucoup de mal à m'habituer en commençant la série. Dès le début nous sommes plus que plongés dans une atmosphère très étrange. Le scénario ne semble pas compliqué mais pourtant, on a bien du mal à saisir les intérêts d'Aeon: elle retourne très souvent sa veste sans que son véritable but ne soit révélé. La série reste très intrigante mais il faut être prêt à casser avec les conventions pour apprécier.
Le style graphique tortueux est plutôt repoussant au premier abord. La contorsion des corps devient très vite inhumaine, le design me rappelait beaucoup celui d'Alexander et pour cause, je découvre en créant cette fiche qu'il s'agit effectivement du même character designer.
Plus généralement, c'est l'aspect graphique global de la série qui trouble. On est bien loin des animes ou dessins animes classique. On se croirait presque dans planches de BD assez anciennes qui sont colorées de façon unies sans ombrage. Cela dit, l'animation est de qualité, après on aime ou on aime pas, c'est une toute autre histoire.
Aeon Flux est aussi surprenant de par sa sexualité très présente. Rien que la tenue SM de l'héroïne a de quoi faire peur (et on voit dès l'épisode deux que ses pratiques sexuelles y correspondent). Rien n'est formellement exprimé mais visuellement c'est très explicite, même s'il n'y a pas de pornographie.
Ensuite, l'histoire comme je l'ai dit n'est pas des plus complexes ni même très innovantes, mais toute l'ambigüité des personnages et de l'univers mis en place fait que l'on est inconsciemment happé dans ce monde. Je ne me sentais pas franchement passionnée en regardant les premiers épisodes, mais l'envie de voir la suite demeure tout de même. Au passage, je trouve la VF honorable; je constate à nouveau qu'étrangement quand ce ne sont pas de véritables animes (Aeon Flux n'est pas japonais), les doublages français sont corrects. 

Tout ça fait donc que cet anime n'est pas grand public et pas à laisser entre toutes les mains. Il n'est pas tellement violent ni malsain mais malgré tout il est dérangeant. Je suis intriguée de voir comment l'histoire va évoluer.

 

Hanoko, trois épisodes vus de la deuxième saison, le 09/11/2010

Wallpapers

Wallpaper/fond d'écran Æon Flux / Æon Flux (OAV)Wallpaper/fond d'écran Æon Flux / Æon Flux (OAV)

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici