Slasher

Slasher

Titre original: 
Slasher
Genre: 
Thriller, psychologie, action
Éditeur original: 
Sigongsa
Éditeur français: 
Kami
Date de sortie originale: 
2002
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple+jaquette glacée
Nombre de pages: 
192
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

Premier contact avec ce manhwa: les dessins. Un point de marqué pour lui car c'est vraiment très réussi. Tout est dessiné avec une certaine aisance dans un style réaliste qui convient parfaitement à l'ambiance posée par l'enquête policière. Le physique des personnages est simple, on pourrait facilement rencontrer ce genre de personne dans la réalité mais ça ne les empêche pas pour autant d'être particuliers. On s'attache assez vite et on peut ainsi suivre l'enquête avec plus d'intérêt. Pour moi le dessin est primordial dans un manga, il doit prouver que l'auteur ne se fout pas de la gueule de ses lecteurs. Ici, il pourrait à lui seul me donner envie d'en lire un peu plus. Parce qu'au niveau de l'histoire, j'ai moyennement apprécié. En même temps je n'ai lu que le tome quatre, qui est quand même situé à la fin de la série, donc je ne suis pas tellement en mesure de juger.
Tout ce que je peux dire c'est qu'il y a du travail sur Slasher, je pense que c'est un manhwa qui se défend bien.

Hanoko, tome quatre lu le 11/04/07

 

"Une série que j'apprécie énormément, j'ai dévoré les quatre premiers tomes, et j'attends de recevoir le dernier. Les dessins sont soignés, malgré quelques cases où on s'étonne du manque de soin, l'histoire est sympathique mais devient un peu moins prenante au fur et à mesure que l'on avance, et les personnages sont pas mal. Certaines scènes sont à la limite du soutenable, et même si parfois on ne voit pas grand chose, on se surprend à frissonner en imaginant le calvaire qu'a enduré la victime. Le psychopathe n'est pas un petit psychopathe, et le fait qu'il entretienne une relation avec l'inspectrice chargée de l'arrêter le rend encore plus démoniaque. Non, je n'ai pas spoilé l'histoire, on le sait dès la présentation des personnages. Un petit bijou que j'aime lire et relire, à vous de voir si vous apprécierez. Petite chose, j'ai été étonnée de constater la censure au niveau d'une scène d'onanisme, alors que les scènes de violences pures classent déjà le titre dans la rubrique "public averti"..." 

Dragon de Givre, le 19 juillet 2008, 4 tomes lus.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici