Sherlock Holmes Story (the)

Sherlock Holmes Story (the)

Titre original: 
The Sherlock Holmes Story
Auteur(s): 
Genre: 
Policier, yaoi
Éditeur original: 
Haksan
Éditeur français: 
Kwari
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2012
Nombre de tomes: 
2 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Nombre de pages: 
175
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
Irrégulier

Avis

Le fils de Sir Arthur Conan Doyle est très souvent repris à diverses sauces. Voici la coréenne, avec des morceaux de yaoi.
Je n'ai jamais vraiment apprécié les histoires policières, surtout celles de notre cher détective anglais. Dans le premier tome, on nous propose un mystère tournant atour de la disparition d'une riche mariée après la cérémonie de noces. Rien de bien passionnant à mes yeux, d'autant que l'aspect sentiments est très prononcé.
A la manière d'un shôjo pour jeunes femmes, l'amour est au coeur de l'histoire. Et puisque l'amour des clients de Holmes ne suffit pas, on nous parle aussi du futur mariage de Watson qui chamboule le coeur des deux meilleurs amis. Le yaoi n'étant pas non plus ma tasse de thé, je crois que j'ai volontairement fermé les yeux sur les scènes ambiguës entre l'enquêteur et le médecin.
Graphiquement, ce n'est là pas non plus ce que je préfère. Le chara-design masculin est assez chouette, Holmes est charismatique. A l'inverse, les personnages féminins sont plutôt laids, trop masculins à mon goût. Les bouches sont de manière générale très raides, toutes droites, peu expressives. Un coup de crayon vraiment particulier qui ne plaira pas à tout le monde.
Certains passages sont humoristiques, avec des têtes déformées, et des dialogues tombées du ciel. Le fait que les personnages parlent parfois du manhwa même, comme s'ils étaient eux-aussi spectateurs, est assez comique. Par contre, je souligne un énorme bémol : au début du tome 1, nous avons droit à un anachronisme dans le discours, peut-être volontaire. Celui-ci n'est ni drôle ni approprié puisque choquant dans le contexte. Je vous laisse le découvrir, n'hésitez pas à nous en parler.
Que dire de plus ? C'est un manhwa policier avec le plus célèbre des détectives, des sentiments, mais avec un rythme bien lent. Dommage. 

DDG, le 03/10/12, un tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici