Romance Killer

Romance Killer

Titre original: 
Romance Killer
Auteur(s): 
Genre: 
Romance
Éditeur original: 
Anibook
Éditeur français: 
Casterman (Hanguk)
Date de sortie originale: 
2007
Date de sortie en France: 
15 février 2008 - 20 aout 2008
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Nombre de pages: 
431
Prix: 
15,75€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

"L'auteur de Catsby, un nom plein de promesse, une couverture accrocheuse, il n'en fallait pas plus pour que j'ai un a priori positif sur ce titre. 

Il faut rajouter à cela un dessin maîtrisé, autant si ce n'est plus que Catsby. Peut être est-ce à cause du passage du dessin d'humanoides à de vrais humains, il y a en tout cas certaines cases de toute beauté, bleuffante de réalisme. Le personnage principal a vraiment une bonne tête, je dirai même du charisme. Il est parfait dans son rôle de tueur.  

Ou tout du moins ex-tueur. Et c'est là que je commence à être déçu par ce titre. Au lu des premières pages, je m'attendais vraiment à une histoire de tueur, rattrappé par ses commanditaires, défié par celui dont il est le modèle, rattrappé par son passé. En fait de passé, son âge, la crise de la quarataine qui le gagne : il flashe sur la copine de sa fille, et va sortir avec elle (pour ne rien vous cacher). S'en suit alors toute ses reflexions sur la vie, l'amour, le corps... C'est très cérébral, tout comme Catsby mais pas vraiment touchant, peut être parce que je ne me sens pas concerné par ses problèmes, peut être parce que je m'attendais à autre chose.  

Peut être que dans le tome 2, les balles siffleront. Pour le moment on a une simple -si tant est que cela soit possible- histoire d'amour entre un homme de quarante ans et une lycéenne, servi par un dessin qui change. 

Le tome 2 est complètement l'inverse de la premère partie et revèle une incroyable complexité, tout en maintenant un dessin de qualité. 

Au final, l'oeuvre est agréable." 

Docteur Spider, 15/04/08
29/10/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici