Phong, le Téléphone Portable

Phong, le Téléphone Portable

Titre original: 
Phong the cell phone
Genre: 
Humour, lycée
Éditeur original: 
Daiwon
Éditeur français: 
Kwari
Date de sortie originale: 
2011
Date de sortie en France: 
2012
Nombre de tomes: 
3 (en cours)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (en cours)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
souple, glacée
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
bimestriel

Avis

"Un portable en forme de petite fille, il fallait y penser, à tort ou à raison.
Ce manwha est évidemment sous le signe de l'humour. Phong est un téléphone portable très capricieux, jaloux et parfois mesquin. Notre pauvre héros, U-tae, va pourtant se comporter comme un papa poule avec la petite androïde. Car Phong attire la curiosité mais aussi et surtout attise les convoitises.
L'ensemble des personnages a un caractère bien défini, assez bien développé même s'il est généralement peu original. Nous avons, outre le héros trop gentil et soumis, la déléguée de classe taciturne voire dominatrice, la super star de la classe versatile et caractérielle, et la pauvre otaku maladroite et rigolote, etc. Une brochette de lycéens en pleine peau qui vont en voir des vertes et des pas mûres.
L'humour est essentiellement basé sur le situationnel, avec Phong en tant que déclencheur. Hélas pour moi, je trouve cet humour assez redondant, voire lourd. C'est souvent potache, les quiproqui s'enchaînent. Après, les personnages sont hyper expressifs et leurs bouilles prêtent souvent à sourire. C'est là un atout de ce manhwa au design par ailleurs assez particulier.
Le coup de crayon est relativement original. Le chara-design, souvent chibi, est appréciable, si tant est que l'on aime les grands yeux et les bouches sans fin. Sans faire shôjo, le trait est rond, mignon, peu détaillé. Cela colle bien avec le concept humoristique qui est derrière. La mise en case et en page me paraît judicieuse, l'ensemble des scènes est dynamique. 

En somme, un manhwa comique sympathique sur le moment mais qui devient un peu lourd à la longue." 

DDG, le 06/10/12, un tome lu.

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici