Papa & Papa

Papa & Papa

Titre original: 
Papa to Papa (파파 투 파파)
Auteur(s): 
Genre: 
tranche de vie, humour, drame, romance, BL
Éditeur original: 
Bomtoon (puis distribué aussi sur Daum webtoon et Justoon)
Éditeur français: 
Delitoon
Date de sortie originale: 
6 août 2017 au 12 mars 2018
Date de sortie en France: 
11 juillet 2018
Nombre de tomes: 
50 chapitres (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
50 chapitres
Nombre d'éditions en France: 
1 digitale
Traduction: 
Kette Amoruso
Nombre de pages: 
variable
Prix: 
variable (certains chapitres gratuits)

Avis

Deux hommes qu’a priori tout oppose se retrouvent réunis par l’intermédiaire d’une fillette encore bébé. L’un travaille comme cadre et est du genre doux mais méfiant, l’autre faisant de la garde d’enfants vient de plus modeste et son corps robuste imposant cache un cœur tendre et paternel. L’association des deux va déclencher bien des étincelles et des aventures au quotidien.

 

Ce manhwa à tendance Boys’Love nous offre une petite histoire sympathique. Nos deux protagonistes, au profil fort différent, coopèrent ensemble pour le bien d’une fillette. Sian, sortant d’une rupture rude avec la mère de sa fille, a tout à apprendre en tant que père, tandis que Gonhyok, très protecteur sera aussi un soutien pour lui. Une drôle de relation naît entre, allant bien sûr au-delà d’un simple employeur avec son aide à domicile. Pour le moment, à part quelques clins d’œil et blagues, le manhwa ne raconte pas de réelle romance entre eux, mais on sait que cela ne saurait tarder 

Le scenario nous amène aussi sur le passé de Sian et de Gonhyok, ayant chacun une part d’ombre qui finit par les rattraper. On découvre ainsi plusieurs personnages par le biais d’analepses qui vont venir perturber leur présent. Sian demeure traumatisé par sa relation avec son père, ce qui impacte sa vie privée et professionnelle. Gonhyok pour sa part a une relation très particulière avec le jeune homme sombre qu’il appelle maître. De plus, on se demande ce qui a causé la séparation de Sian et de Ahyon. Bref, quelques petits sujets qui nous intriguent.

Le dessin n’est pas mauvais, même si ce n’est pas mon style. Il est simplifié au possible, tel des strips publiés sur des blogs de BD mais il suffit pour transmettre les émotions des personnages et planter brièvement el décors.

 

Pas forcément la plus émouvante, drôle ou prenante des histoires BL mais ça se laisse lire. Et si vous voulez poursuivre dans la thématique, continuez avec Mari de mon frère (Le).

 

Hanoko, vingt chapitres lus le 19/08/2019

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici