Orange Bubble Gum

Orange Bubble Gum

Titre original: 
Orange Bubble Gum
Auteur(s): 
Genre: 
Romance, drame, humour
Éditeur original: 
Daiwon
Éditeur français: 
Soleil (collection Gochawon)
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2007 (le 24 Janvier)
Nombre de tomes: 
4 (Terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette
Nombre de pages: 
192
Prix: 
8,95€
Rythme de parution: 
terminé

Avis

"Pas trop mal dans l'ensemble. L'histoire est d'un type un peu basique et simplet mais plus mûr que ce qui se fait souvent ailleurs. Il y a aussi quelques autres éléments positifs qui comblent ça. Les personnages sont assez cool et pas trop stéréotypés, l'auteur a fait quelques efforts. On ressent une petite inspiration Nana, principalement dans l'apparence de l'héroïne, sa coupe de cheveux et ses habits, bref une tendance un peu gothique (un peu seulement ;)). Mise à part la blonde à la chevelure énorme, les autres personnages sont communs mais attachants quand même.
Techniquement, le graphisme du manhwa est au point. Décors généralement soignés, personnages travaillés, ombrages agréables. On a parfois quelques petits défauts de mineure envergure. Par exemple, quelques expressions de visage ne sont pas assez fortes, comme l'étonnement, la colère, etc. C'est une maladresse assez récurente chez les dessinatrices d'histoire d'amour.
C'est peut être plus quelques imprécisions dans le style qui sont problèmatiques. En effet, les mecs (de tout âge) ont un visage trop féminins, si bien qu'il m'arrive souvent de les prendre pour des filles, alors que je doute fort que ce soit une volonté de l'auteur. Il aurait simplement fallu faire des yeux moins maquillés (excusez-moi le terme) donc des cils qui ressortent moins, et des visages moins fins. L'ampleur de la chose aurait été largement moins forte. Un dernier point sur lequel je m'attarde concerne le détail des lèvres. Dans les rares cas où les lèvres sont vraiment complètement faites, ca passe, est c'est plutôt joli. Cependant, la plupart du temps, l'auteur ajoute juste un trait au milieu de la lèvre inférieur, ça fait vraiment bizarre. Ca me donne tantôt l'impression que les personnages ont un percing, tantôt une grosse gerçure. Pour vous donner une idée, deux illustrations tirées du premier volume: à gauche lèvre détaillées et à droite en temps normal:

 

Donc c'est pô terrible, dommage. 

 

Mettant ça de côté, on peut dire de ce manwha qu'il est loin de faire partie de l'élite en la matière, mais il reste meilleur qu'un shojo moyen. Donc à lire, ça peut plaire." 

Hanoko, 1 tome lu, le 17/01/06

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici