Maffia School

Maffia School

Titre original: 
Chakagesalja
Genre: 
Humour, action, mafia, lycée
Éditeur original: 
Seoul Cultural Publishers
Éditeur français: 
Paquet
Date de sortie originale: 
2000
Date de sortie en France: 
2005
Nombre de tomes: 
9 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
Simple + coffret (t.1 à 4)
Couverture: 
souple glacée
Nombre de pages: 
184
Prix: 
4,95€€ et 15€€95 le coffret

Avis

"Voici aujourd'hui un manhwa assez vieux et dont la publication en France semble avoir été stoppée à la moitié environ du projet. Voyons donc pourquoi.
L'histoire me fait beaucoup penser à celle de GTO (Great Teacher Onizuka), en moins bien. Un maffieux sort de prison et, au lieu de reprendre les rennes de sa grande entreprise, décide d'aller au lycée. Non pour enseigner, mais comme élève. Imaginez donc un gros baraqué à l'air patibulaire aller à l'école comme tout garçon de 17 ans... Il va évidemment lui arriver les embrouilles typiques qui arrivent aux nouveaux venus dans les classes, sauf que lui sait se battre. Malgré tout, il est un peu con sur les bords (beaucoup) et fait ce qu'il pense être normal pour un lycéen, en se fourvoyant, évidemment. Ajoutez à cela la continuation des conflits entre gangs, vous obtenez un mélange plutôt atypique et, au final, assez peu réussi.
L'humour est très présent. C'est un humour potache, souvent de situation, qui ne fera que sourire les plus jeunes adolescents. Le héros, naïf comme une table, devrait prêter à rire, mais beaucoup des situations qu'il engendre sont trop bizarres voire malsaines pour qu'on rigole. Imaginez donc notre faux lycéen se soumettre bêtement aux punitions physiques d'un professeur sadique... Sinon, les autres personnages sont aussi très bêtes. Les mafieux sont dépeints comme de vrais idiots, toutous à leur chechef, et les lycéens, surtout les caïds, comme des crétins pensant avec leurs poings. C'est au final relativement lourd et sans grand intérêt.
Graphiquement, c'est assez particulier car, tantôt c'est très simpliste, tantôt c'est travaillé. Le chara-design est original, peu agréable, tout en rondeurs. Les personnages sont courts sur patte, bâtis comme des singes. L'expressivité est par contre très bien rendue, avec des bouilles assez hilarantes parfois.  

Je ne vois que dire d'autre sur ce titre assez quelconque. Vraiment pas à retenir, d'autant qu'il n'est plus édité et même pas totalement sorti en France." 

DDG, le 17/10/11, un tome lu

"Contrairement à DDG, ce manhwa m'a fait mourir de rire (ça doit être mon côté ado ^^) : ce mafieux qui essaye de rentrer dans le droit chemin en reprenant ses études là où il les avait arrêté, crée un décalage entre ses habitudes d'ancien lycéen et de chef mafieux, et le monde scolaire tel qu'il existe aujourd'hui. Bien sûr ça le met dans des guêpiers. Pour s'en sortir et ne pas faire perdre la face aux autres ni sortir de ses gonds, il tend donc des perches aux professeurs ou aux voyous de son lycée pour ne pas qu'ils soient humiliés.  

A lire, si vous recherchez de l'humour simple et efficace." 

Docteur Spider, 1 tome lu, 05/18/12

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici