Lotto Blues

Lotto Blues

Titre original: 
Lotto Blues
Auteur(s): 
Genre: 
drame, science fiction, comédie
Éditeur original: 
GCK Book
Éditeur français: 
Hanguk (Casterman)
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
one shot
Nombre de tomes sortis en France: 
one shot
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Nombre de pages: 
224
Prix: 
14,75€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"Lotto Blues fait parti des premiers titres sortis dans la collection Hanguk de Casterman, consacré au manhwa. J'avais tout simplement adoré son compère Amour est une protéine (L'), que va-t-il en être de ce titre ? 

C'est aussi un recueil de nouvelles. Pour une fois je vais essayer de faire l'effort de ne pas vous faire une liste de mes avis pour chacune des histoires. 

Mais je vais quand même m'attarder sur la première histoire, qui donne son nom au recueil : Lotto Blues. On retrouve la même force graphique que dans Amour est une protéine (L'), et il n'est pas étonnant d'apprendre que les deux auteurs ont travaillé ensemble. Les pages sont de toute beauté, et l'histoire y est tout aussi malsaine. Cependant la narration est un peu trop recherchée et du coup on s'y perd un peu... Mais à la deuxième lecture, on possède toutes les clefs.  

Byun Ki-hyun utilise de nombreuses techniques de dessin et de coloration. Que ce soit pour la première histoire qui donne son nom au recueil qui utilise des couleurs pastels et la coloration à l'ordinateur, ou un "simple" noir et blanc pour celle qui clôt le recueil. Entre les deux, de nombreuses variations. Etant donné que j'ai eu du mal à comprendre la première histoire, j'avais été tenté de dire que ces histoires sont autant faite pour que l'auteur teste de nouveau procédés (graphique et/ou narratif) que pour nous faire réfléchir. En fait un même questionnement revient sans cesse, la relation interhumaine. Les autres histoires du recueil sont plus classiques dans leur déroulement, mais toujours pleines de surprise. On prendra plaisir à les relire. 

Lotto Blues est composé de nombreux contes cruels, comme l'histoire d'une petite fille qui veut assassiner sa mère. J'ai adoré la nouvelle version de Rodolphe le cerf, qui ne fait pourtant que quelques pages. Dans chacune c'est le monde à l'envers, ça pousse à nous faire réfléchir, c'est très stimulant (par exemple l'histoire du bouché, dont le métier est de découper des sous-humain, qui seront mangés...) 

En attendant des histoires de plus grande envergure pour voir comment l'auteur se débrouille sans son côté "expérimental" qui donne tant de charmes à ses nouvelles, on peut lire ce recueil qui illustre pleinement le talent de Byun Ki-hyun." 

Docteur Spider, 03/08/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici