Idiot (L')

Idiot (L')

Titre original: 
A fool
Auteur(s): 
Genre: 
Sentimental - Drame
Éditeur original: 
Munhak Segye-sa
Éditeur français: 
Casterman (Hanguk)
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
22 octobre 2007
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Nombre de pages: 
358
Prix: 
14,75€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel)

Avis

"Après l'horrifique Appartement, Kang Full nous revient avec l'Idiot, dans un style graphique et une mise en page assez similaire. Mais que va-t-il en être du type d'histoire ?  

Bien sûr, aucun rapport entre les deux oeuvres. L'Idiot joue la carte du sentimental, du drame, et des petits riens quotidiens qui changent une vie.  

Tout le début de l'histoire s'intérroge sur les raisons du retour de la demoiselle en corée, et ceux qui ne la connaissent pas ou ne la reconnaissent pas se demandent qui elle est, leur rappellant une fille de leur passé. Elle commence à nouer des liens avec différents hommes. L'Idiottourne en fait autour de 4 personnages principaux : deux hommes, deux femmes. 

L'auteur joue beaucoup avec les flash-back, par d'habiles transitions graphiques, que ce soit la silhouette des personnages, un objet ou une couleur. L'auteur fait régulièment retour sur des moments avec un nouvel éclairage, ou, si l'on utilise le vocabulaire du cinéma, un plus large "champ" (on voit un personnage de plus...). Par ces recoupements, on se rend compte que le destin des personnages est plus entrelassé qu'ils ne le croyaient, Par là l'auteur essaye de nous toucher,et ça marche plutôt bien. 

En filigranne, l'auteur interroge la place de l'idiot dans la société, la place qu'on lui laisse. Cet idiot, est-ce la figure par excellence, "l'idiot", ou bien un idiot parmi d'autre (A fool, titre original) ? 

Une histoire toute simple, complexifiée par une narration bien gérée et un scénario qui va très loin fouiller le coeur de ses personnages."  

Docteur Spider, un tome lu, 09/12/07
Tome 2 lu le 14/04/08

Voir aussi Under the same moon, le pendant japonais.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici