Hell's angel delivery man Banya

Hell's angel delivery man Banya

Titre original: 
Hell's angel delivery man Banya
Auteur(s): 
Genre: 
Action - medieval fantasy
Éditeur original: 
Haksan
Éditeur français: 
Tokebi
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2006 (août)
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
5
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée brillante
Nombre de pages: 
178
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Terminé (Bimestriel - plus édité)

Résumé des tomes

Avis

"Dès la couverture, on sent qu'on va s'en prendre plein les yeux, dès les premières pages de toute beauté (en couleur), on est plongé en pleine bataille, un siège, digne du Seigneur des Anneaux (la magie en moins, mais elle opère tout autant ne vous en faites pas), et on découvre que notre jeune héros est un livreur casse-cou. J'ai tout de suite été séduit par le concept original, le dessin plein de vie et fourmillant de détails. 

Le premier chapitre est en fait un one-shot de présentation de la série, dès le second, on part sur une autre histoire, celle que j'ai donné en résumé, qui se passe dans un décors en plein désert, avec des ninjas touaregs du plus bel effet (et bien méchant comme il faut), et des créatures bien surprenantes. Bref j'espère que le petit Banya va voyager dans pas mal d'endroits dépaysants ! 

Au bout d'un petit moment, je me suis dit "Tiens il y a une bonne inspiration de Naruto mine de rien", et je dis ça dans le sens positif de la comparaison : Car l'accoutrement, entre celui de Mad Max et de ninja, et le fait qu'il ait pour mission de livrer des choses, fait tout à fait penser aux débuts de la série bien connue. Les chakras en moins, ce qui n'est pas pour me déplaire, ça rend la chose plus crédible.  

Les combats sont saignants comme il faut, la mise en scène n'est pas encore au top, mais ça reste très bien quand même. Dans l'ensemble les autres scènes d'action en jettent (saut à la perche au dessus d'une armée d'orcs par exemple). 

On retrouve également pas mal d'humour, on a toujours le temps de plaisanter quand on brave la mort, par exemple être pingre. 

Je craignais qu'il n'y ait une seule histoire développée sur 5 tomes, mais en fait on a droit à plusieurs missions, qui se rejoignent sur la fin, ce qui est tout à l'honneur de cette série ! On regrettera seulement que les chapitres qui clôturent chaque histoire soient des sortes de coups de force scénaristiques. 

Je lis toujours au moins deux fois un tome de Banya : une première que je lis à toute vitesse car je meure d'envie de connaître la suite, une seconde pour m'en prendre plein les yeux. 

Bref tout va bien, un manhwa sans prise de tête, vraiment fun, avec un superbe graphisme. Recommandé. 

Docteur Spider, quatre tomes lus, 25/02/07

 

Un nouveau (pas tant que ça) manhwa par l'auteur d'High School voilà qui est fort plaisant! Une fois de plus, c'est du très bon. L'auteur s'est bien renouvelé car Banya ne ressemble pas à l'oeuvre précédente mais conserve le même style pour notre plus grand plaisir! Avec des dessins qui tuent tout, un humour toujours aussi fracassant, des bastons crades et encore plus impressionnantes, des personnages bien gratinés. Peut-être que graphiquement, au niveau des visages, ils ressemblent un peu trop à ceux d'avant. Toutefois, j'y reste peu attachée car c'est un défaut très courant même parmi les plus grands dont il est difficile d'échapper.
Après travers les diverses courses de Banya, nous découvrons l'univers heroic fantasy dans lequel il évolue, ainsi que différents camps et guerres qui se passent. Le fait que tout ne soit pas di rend le manhwa d'autant plus intrigant. Cependant, dans les tomes quatre et cinq, l'auteur a voulu caser beaucoup trop d'éléments de scenario en si peu de pages et va trop loin dans le côté épique. On perd la saveur du début pour tourner vers une aventure plus classique où il faut sauver le monde. C'est dommage, d'autant que le ratio bagarre/histoire devient assez déséquilibré donc on sature et l'histoire en pâtit un peu. 

En tout cas, ça vaut le coup de découvrir le quotidien de ces facteurs pas comme les autres!

 

Hanoko, 2 tomes lus, le 20/12/06, puis tout lu deux fois

 

A voir, dans des environnements similaires: Dangoo, Guerriers de l'Empire céleste (Les) et Nouvel Angyo Onshi (Le)

Lisez l'interview de Kim Young Oh réalisée pendant le Japan Expo 2007. 

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici