Heavenly Executioner Chiwoo

Heavenly Executioner Chiwoo

Titre original: 
Heavenly Executioner Chiwoo
Genre: 
Historique, fantastique, action
Éditeur original: 
Seoul Cultural
Éditeur français: 
Soleil (collection Gochawon)
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
2006
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2 (abandonné, annonce en juillet 2007)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée
Nombre de pages: 
190
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"J'ai beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire. Je perd assez souvent de vue l'objectif premier du héros, ce qui m'amène à plusieurs reprises à me demander "mais pourquoi ils font ça au fait?" "comment ont-ils atterri ici déjà?". Bref, les objectifs ne sont pas toujours très clairs, donc on a un peu de mal à suivre ce qu'il se passe. En plus quels objectifs: un jeune qui recherche son père, c'est du déjà vu, on en avait eu notre sauce avec le classique Hunter X Hunter. En général, quand un manwha (pas seulement les manwha) parle de ça, c'est loin de me passionner. Surtout qu'à la différence du manga que j'ai cité, ce qui se passe en parrallèle ne suffit pas à donner envie de lire. 

On ne s'attache pas aux situations aussi parce que les personnages eux-même ne le sont pas assez. Je trouve qu'ils manquent de personnalité. Pourtant, on sent quand même une volonté d'originalité : par exemple, Mano qui se bat grâce à des masques ou encore Yi-yeon qui a une drôle de coiffure. Le gamin aux chaînes est assez stylé (j'ai oublié son nom), je trouve que c'est le plus réussi. Malgré cela, leur caractère et look ne sont pas assez poussés pour être marquants. En ce qui concerne le héros, je n'aime pas vraiment son physique, il a une tête d'enfant avec un corps d'ado, bif-bof le contraste. Et puis son énorme épée est un peu laide. On dirait plus un couteau géant de boucher. Les grosses épées, on en met que si l'on est sûr que cela ne discrédite rien; en cela, ça me rappelle le manwha Dragon Hunter, dont le héros a aussi un gros glaive tout moche. En revanche il y a un truc qui m'a fait sourire, regardez cette image: 

 

Vous trouvez pas que sa coiffure ressemble à une espèce de feuille de cannabis? Moi je trouve ça marrant ^^ . Peut-être est-ce encore une de mes idées farfelues, je sais pas. Toujours est-il que ce n'est pas vraiment à office de compliment que je dis ça. Je voudrais bien comprendre la raison de ces cheveux qui volent tout le temps comme ça. 

Pas trop de regret à ce niveau car le dessin n'est pas terrible lui non plus. Juste les scènes que je trouve assez bien représentées et compréhensibles. Mais il demeure un style qu'il faudrait quand même retravailler pour avoir un meilleur résultat. 

En somme, ce manwha n'est pas forcément mauvais mais il ne m'a pas du tout convaincue. Je pourrais conclure sur un point positif : une belle édition avec des illustrations en couleurs appréciables." 

Hanoko, 2 tomes lus, le 11/10/06

"J'ai relevé les mêmes problèmes qu'Hanoko, mais j'ai bien accroché à ce manhwa tout de même, dans la plus pure tradition de la BD d'action. Ca démarre sur les chapeaux de roues, le dessin est de qualité, les adversaires ont de la gueule, et même le design des individus dans la foule est vraiment soigné.
Il y a des pouvoirs délires comme le "danseur de masque", qui sert de clown dans l'histoire. 

Les gentils sont inspirés de One Piece, et les méchants de Naruto. Seuls la tête de nos deux jeunes héroos, Chiwoo et Yeon-hwa (un frère et une soeur en perspective ?) ne me reviennent pas car ils ont une tête globuleuse. Les motivations des personnages ne sont pas crédibles (surtout celles de son adversaire sanguinaire mais gentil au fond). 

Les mots de l'auteur, qui représentent plusieurs séries de pages, reviennent sur les légendes et l'histoire coréenne, c'est très riche. 

Chiwoo, est un bon divertissement. On n'attends plus que la suite !" 

Docteur Spider, 1 tome lu, 01/07/07

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici