Gongjunim-eul Chajseubnida

Gongjunim-eul Chajseubnida

Titre original: 
Gongjunim-eul Chajseubnida
Auteur(s): 
Genre: 
Tranche de vie, humour, romance, drame
Éditeur original: 
Samyang
Éditeur français: 
inédit
Date de sortie originale: 
2008
Nombre de tomes: 
10 (terminé)
Nombre de pages: 
160

Avis

Une fille aux nerfs d'acier, travaille sans relâche pour se faire de l'argent en attendant la fin du lycée. Son petit commerce de bijoux artisanaux avec ses camarades de classe marche assez bien. Chez elle, malgré les difficultés financière, la bonne humeur règne avec son oncle. Mais sa tranquillité sera perturbée le jour où elle aura l'opportunité de mettre en pied dans la mode. 

Le premier tome du manhwa plante le décor. Nous avons d'un côté une lycéenne vivant en milieu modeste et déterminée à s'en sortir. De l'autre, une société de mannequina qui étroitement liée avec elle, à son insu. C'est plutôt sympathique à lire, ce n'est pas la banale histoire d'amour au lycée. On découvre pas mal de personnages au profil très différent qui donne envie de voir comment l'affaire évoluera. Toutefois, beaucoup sont très cliché de prime abord, donnant lieu à des scènes parfois navrantes. On attend de voir comment ils vont évoluer. Côté humour, c'est léger. Le manhwa fera sourire par moment, dans le premier chapitre notamment, mais pas de quoi se fendre la poire.
Le style de dessin n'est toutefois pas du tout ma tasse de thé. Personnages très anguleux, anatomie peu travaillée qui donne l'impression de voir des pantins articulés, des yeux très brillants et grands. Et comme souvent dans ce genre de manga, les adultes sont très mal dessinés. Au moins, les personnages sont bien expressifs, les pages sont assez détaillées et le tramage utilisé à bon escient. 

Le début de ce manhwa est assez bon, à voir s'il ne devient pas trop lourd avec le côté drame familial. 

Hanoko, un tome lu le 24/12/2017

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici