Goal Masters

Goal Masters

Titre original: 
Crazy Locomotive
Auteur(s): 
Genre: 
Sport
Éditeur original: 
Seoul Cultural
Éditeur français: 
Milan, Collection dragons
Date de sortie originale: 
1999
Date de sortie en France: 
Mars 2007
Nombre de tomes: 
25 (Terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
9 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Nombre de pages: 
184
Prix: 
6,50€
Rythme de parution: 
arrêté

Avis

"Je n'avais pas fait attention, mais il y a un S au titre. Il ne faut donc pas être surpris de retrouver non pas un personnage principal, mais deux, deux frères. L'histoire commence cependant par l'histoire de leur père, bien des années auparavant.  

Kim San, le père de nos héros était comparé à une locomotive, tant sa force dépassait l'entendement. Ainsi on s'apperçoit que le titre original est plus explicite (ou moins explicite ?) : Crazy Locomotive. Bon certes on ne comprendrait pas qu'il s'agit d'un manhwa de foot. Mais ça défini tout à fait le style de l'oeuvre :  

C'est trop délirant, mais pas au sens fun du terme : c'est juste n'importe quoi. Le père de nos héros est le Dieu du stade, au premier degré. Il est tout simplement surhumain "il était si rapide que la caméra avait du mal à le suivre", et ses enfants ont semble-t-il eu cette force en héritage. Je n'arrive vraiment pas à prendre ça au second degré. Il est dommage que les deux enfants aient également une force surhumaine, ils ne rencontrent que du menu-frettin, ça n'a aucun intérêt. On a beau avoir le secret espoir que dans les tomes 5 et 6, le personnage lui aussi colossal qui fait son apparition soit à leur mesure, mais il n'en est fait qu'une bouchée. 

Pour vous donner une idée des ''monstres'' que c'est, reportez-vous aux bad guys de Shaolin Soccer. L'auteur aurait pû/dû se passer de l'introduction (qui couvre plus que le tome 1), qui est trop jusqu'auboutiste, et commencer avec quelque chose de plus réaliste. Il est dommage de montrer une image de foot comme un sport de ''bourrin''. En effet ce ''train fou'' est considéré comme le meilleur joueur du monde, mais le foot c'est aussi de la technique non ?  

Je pense que si l'auteur s'était contenté de faire un manhwa de foot un peu fantaisiste, ça aurait été plus sympa, quitte à être considéré comme un sous Captain Tsubasa, d'autant que le graphisme est agréable, il a une vraie identité graphique (comparé à Whistle qui sort chez la concurrence, qui a l'air plus fade à côté). Seul reproche : dans certaines cases, l'action n'est pas claire. A part ce petit défaut le dessin est sympa, et colle bien à cet aspect grandiloquent : La première réaction que j'ai eu en lisant ce titre fut : "ils ont de ces têtes ! ôO, elles sont très ''pointues'' (nez, menton)". Ca surprend, mais c'est agréable. Les visages, les cheveux, les muscles, la sueur sont très bien faits.  

Je ne suis pas convaincu par ce manhwa, impossible à prendre au premier degré et n'ayant aucun enjeu (nul ne peut égaler notre héros, à quoi bon faire un manhwa ?). En tout cas les dessins collent tout à fait au style de l'histoire." 

Docteur Spider, quatre tomes lus, 14/03/07
Tome 5 et 6 : Juin 2008

 

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

 

Vous êtes ici