Archlord, the next RPG

Archlord, the next RPG

Titre original: 
Archlord, the next RPG
Auteur(s): 
Genre: 
Heroic-fantasy, action
Éditeur original: 
Daiwon
Éditeur français: 
Tokebi
Date de sortie originale: 
2005
Date de sortie en France: 
Novembre 2006
Nombre de tomes: 
6 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
6
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple + jaquette glacée souple
Nombre de pages: 
178
Prix: 
6,95€
Rythme de parution: 
Terminé (plus édité)

Avis

"Encore un manga/manhwa ayant pour sujet le RPG. Qu'est-ce qui va faire la particularité de ce titre ? 

Tout d'abord le lien avec la réalité est coupé, autrement dit ce n'est pas un manga sur MMORPG où on verra le quotidien des joueurs (à la façon de Yureka). On est au contraire directement dans le jeu, sans référence au jeu, bref on lit un manhwa d'Heroic Fantasy : 

On retrouve donc au départ des chevaliers en armure à l'occidentale, des orcs, de la magie, un anneau... Mais ceci ne concerne que l'introduction d'Archlord. Ensuite l'univers est plus éclectique.  

Le design des visages manque un peu de détail concernant les humains, mais les monstres ont une grande classe (dragon, licanthrope, invocation d'un lion de feu...). C'est cette semi-simplicité permet sans doute au dessin d'être dynamique. En effet les combats à un contre un sont assez typés Dragon Ball : aura, jet de boule d'énergie, combats aériens, corps qui volent etc. Pourquoi pas ? Je remarque que dans le tome 4 les combats sont assez confus, mais on ne retrouve plus ce problème par la suite. 

Le titre ne manque pas d'humour, typique des manhwa ayant un jeune homme pour héros. Au départ l'histoire ne se prend pas trop au sérieux, ce qui est une bonne chose, sinon le titre aurait été vraiment trop critiquable. Par la suite, il est intéressant de voir le héros mûrir. 

S'il reprend au début les canons du genre (on a grosso modo l'impression de lire le seigneur des anneaux), Archlord réussi à s'engager dans une voie intéressante : le tome 2 est vraiment très prenant car il y a une première confrontation entre les adversaires. C'est très tendu. De plus le dessin est punchy et il y a beaucoup d'humour (on n'aime ou n'aime pas). Le trame du scénario se diversifie, de nouveaux personnages apparaissent au fur et à mesure des tomes, les choses avancent vite, et l'on va de surprise en surprise.  

J'accroche bien à ce manhwa, même si ça reste de l'Heroic-Fantasy pur jus, c'est bien dessiné et c'est fun. Une bonne lecture." 

Docteur Spider, 5 tomes lus, 26/07/07
tome 6 : 28/02/08

 

Une grande aventure héroic-fantasy à mi-chemin entre Final Fantasy et Warcraft dans un style très shonen. Donc il est prévu au programme: des grosses bastons, des créatures surnaturelles en tout genre, de bonnes blagues pour se marrer quelques coups, et bien évidemment une lutte longue et acharnée pour le pouvoir. Un joli contenu qui fait d'Archlord un manhwa complet (j'ai l'impression de parler d'un repas lol) et convainquant. Les lecteurs de shonen y trouveront leur compte et les autres pourront tout autant trouver du plaisir à le lire.
Néanmoins, nous sommes ammenés à mentionner un manque d'originalité dans l'histoire qui demeure tout à fait classique d'un RPG lambda, cepandant le manhwa ne manque absolument pas de qualités à côté.
Un bon humour (et une bonne humeur aussi ^^) agrémente régulièrement les chapitres. J'ai trouvé bien marrant le coup où le héros Zian fait le supporter au lieu de filer un coup de main à Ugdrasil pendant un combat, celui contre les gobelins dans le premeir volume. D'ailleurs le héros en lui-même fait rire, il a un caractère atypique, mais seulement au premier regard, on ne peut pas le désigner en tant qu'anti-héros car il garde une certaine part de morale qui fait qu'il n'est quand même pas un vrai lâche. En y repensant, il ferait un parfait héros d'un Final Fantasy: il a le look beau gosse, il est assez fort et un lourd destin pèse sur lui. Il se trouve évidemment au centre de l'attention mais cela ne fait pour autant pas d'ombre aux autres personnages, qui occupent tout de même une place importante.
J'aime bien Ugdrasil, il a la classe, sa nature demi-orque lui donne un physique original. Je trouve aussi qu'Ernan est charismatique, notamment dans les volumes un et deux où il est parti s'emparer de l'épée de Brumhart, on observe toute sa détermination et on voit qu'il en a dans le ventre même s'il est un peu moins mis en scène à son avantage dans la suite, c'est pas le genre de méchant couard totalement stupide. Bref, il y a pas mal d'autres personnages comme ça qui sont attachants, tout le monde devrait réussir à en repérer un qui lui plaise.
Quelque chose dont je n'ai pas encore parlé mais qui figure parmi les atouts du manhwa: le dessin. Il est vraiment très soigné, les personnages sont beaux, les décors précis, la composition bonne, un manhwa vivant graphiquement quoi. Seul petit hic au niveau des combats qui sont un peu trop constitués de coups d'épée dans tous les sens ou d'explosions de magie, ils ne sont pas toujours très compréhensibles. 

En somme, Archlord c'est du tout bon, ce n'est pas la perle rare mais il se défend bien, une petite lecture ne se refuse pas =)

 

Hanoko, cinq tomes lus, 26/10/07

 

Lisez l'interview de Park Jin-Hwan réalisée pendant le Japan Expo 2007.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici