Après le zénith

Après le zénith

Titre original: 
Over the Meridian
Auteur(s): 
Genre: 
tranches-de-vie/ social
Éditeur original: 
Sigongsa
Éditeur français: 
Casterman
Date de sortie originale: 
1994
Date de sortie en France: 
avril 2008
Nombre de tomes: 
1 (one-shot)
Nombre de tomes sortis en France: 
1
Nombre d'éditions en France: 
1
Couverture: 
souple
Nombre de pages: 
237
Prix: 
13,75€
Rythme de parution: 
terminé (plus édité)

Avis

La première histoire se nomme: Après le zénith, un après-midi de printemps. Cette histoire retrace la vie d'une jeune coréenne, rêvant d'être poète, dans un fond historique plutôt lourd, puisque cela commence en 1946, après la libération de la Corée de la domination japonaise.
En lisant cette première histoire, j'étais un peu déçue, notamment par le dessin, car la couverture n'avait beaucoup emballée. Mais à l'intérieur beaucoup de details m'ont genée, comme les nez (j'ai une obsession des nez), les mains aussi ne sont quelque fois pas très belles. Bien que la trame de l'histoire soit intéressante, je l'ai trouvé trop sentimentale à mon goût, et je trouve ça dommage que l'auteur n'ait pas plus exploité le contexte historique. Bref, la première histoire m'a deçue et je vais peut être être méchante, mais elle m'a fait penser au téléfilms qu'on trouve sur M6. 

La seconde histoire nommée Un après midi d'été, m'a plus plu. Elle raconte l'histoire d'une étudiante qui est folle amoureuse d'un de ces amis de lycée qui reste sourd à toutes ses avances, et de son père un passionné de loto. La fin de cette histoire n'a plutôt plu, et je l'ai trouvée mieux tournée, et plus agréable à lire. C'est un peu une histoire sur les désillusion. 

La troisième histoire: Un après midi d'automne, raconte la vie d'une jeune fille obsédée par la bouffe. J'ai trouvé le thème plutôt sympa, et ça me faisait penser à quelques filles que je connais ^^. Mais l'histoire ne m'a pas vraiment passionnée. 

Et la quatrième histoire: Un après midi d'hiver, est celle que j'ai préféré (déjà c'est celle qui compte le plus de pages). Donc c'est l'histoire une jeune femme de 28 ans, qui pendant toute ça vie a été trop gentille, ou du moins, le faisait paraître, car au fur et a mesure de l'histoire son masque se fissure pour laisser voir la rancune qu'elle a accumulée durant toutes ces années, surtout pendant son enfance. Cette histoire m'a beaucoup plu puisque l'on voit la noirceur de l'héroïne apparaitre de plus en plus, jusqu'à la fin que j'ai adorée ^^. Je suis peut être un peu sadique, mais c'est le type de fin que j'aime. 

Donc pour résumer, tome plutôt irrégulier, avec des dessins qui, si on regarde bien, ne sont pas toujours à la hauteur, mais au bout d'un moment, on les oublie. 

A tous les fous de testosterone, ce n'est pas vraiment le manhwa qui vous faut, par contre, à ceux plutôt friands de psycologie féminine pas trop cul-cul, je pense que Après le zénith pourrait vous plaire . 

Zéloé, le 30/11/08

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici