Appartement

Appartement

Titre original: 
Apartment
Auteur(s): 
Genre: 
horreur
Éditeur original: 
Munhak Segye-sa
Éditeur français: 
Hanguk (Casterman)
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1 Format 14.5x19.4
Couverture: 
souple
Nombre de pages: 
352
Prix: 
16,75€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"L'appartement est une oeuvre atypique.  

D'un point de vue formel, le livre est plus large qu'un manhwa habituel.
Graphiquement, les pages se composent en moyenne de deux dessins en couleur, parfois trois. La moitié des textes sont dans des bulles sur les dessins, mais l'autre moitié est écrite autour des dessins (lorsque le narrateur s'exprime). Le tout donne plus l'impression de lire un roman graphique qu'une BD (ce n'est aucunement une critique de ma part, juste une remarque.) C'est appréciable parce que ça nous change : la page est très aérée, ça se lit tout seul.
Le tout est sur fond blanc, ce qui prend à contre-pied les histoires d'horreur se passant majoritairement dans le noir, par exemple Spirale où les pages sont chargées. 

Quant au dessin en lui-même, il est très simple, mais tout autant expressif. La couleur semble être assurée à l'ordinateur, pour donner des tons un peu clair-pastel.
Il y a des bons procédés graphiques, par exemple, pour représenter les pensées de 3 personnages côte à côte, l'auteur en met deux en gris (en abîme) et met les pensées du troisième en avant en mettant le personnage en couleur. C'est très bien trouvé, et n'est pas sans rappeler des procédés scéniques (ce qui n'est pas étranger au fait que ce manhwa est dans la veine des films d'horreur actuels). En un mot il y a une bonne gestion de la mise en scène, du mouvement et de la perspective.  

La tension monte graduellement, pour ma part ne sachant pas ce qu'il s'était passé dans le précédent tome, je ne savais pas quelle était la nature de la menace qui planait sur les personnages. Je me suis surpris à être soulagé lorsque la première confrontation du tome a cessé. C'est bien le signe que la lecture fait son effet : il y a une pression/stress énorme, pas forcément la peur, mais vraiment une tension dramatique du récit. 

C'est réussi, vivement d'autres oeuvres de cet auteur !!'' 

Docteur Spider, 13/03/07

Voir aussi le film Dark Water pour ne citer que lui.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici