0/6 - Zero/six

0/6 - Zero/six

Titre original: 
0/6 - Zero/six
Auteur(s): 
Genre: 
Action, fantastique, humour
Éditeur original: 
Ecomix Media Company et NETCOMICS
Éditeur français: 
Akileos
Date de sortie originale: 
1998
Date de sortie en France: 
2007
Nombre de tomes: 
5 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
4 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1 simple
Couverture: 
Souple, glacée
Nombre de pages: 
166
Prix: 
7,50€

Avis

"Parlons tout d'abord du coup de crayon. Il est assez original et détaillé, très précis et appréciable. J'aime beaucoup la manière dont sont dessinés les décors et les personnages. Le chara-design est original et agréable. Les scènes d'action sont fluides et on entre facilement dans le dynamisme. Un soin particulier semble avoir été apporté à l'ombrage.
L'histoire est assez peu banale. Un gamin comme les autres, looser au possible, reçoit une androïde très charmante. Celle-ci est une sorte de garde du corps non désiré qui aimerait bien tuer tous ceux qui s'approchent de Moolchi. Il existe une histoire de Zéro, mais je pense que Moolchi est bel et bien celui-ci, et qu'il est impliqué dans un truc qui le dépasse. Qui est le père de Moolchi, comment cela va-t-il se terminer ? Nous ne le saurons jamais puisque le manhwa n'est plus publié en France depuis le tome 4 (avant-dernier).
Six est un personnage assez touchant. Robotique jusqu'au bout des ongles, elle n'est pas expressive, et elle réagit sans réfléchir et de manière très violente. Au fil des pages, elle semble développer une intelligence émotionnelle, comme tous les humains qu'elle côtoie. Moolchi est un gamin brimé par ses camarades et ses prof, un vrai looser qui ne dit rien et se laisse faire. L'arrivée de Six va le changer tout doucement, notamment car la demoiselle est dangereuse pour les autres.
L'humour est basique. La maladresse de Six en est la cause, ainsi que les penchants sexuels de Moolchi. L'action reste au devant de la scène avec de nombreux combats. Six se bat comme un robot, c'est-à-dire avec efficacité et classe. Le fait qu'elle soit en tenue sexy ne boude pas au plaisir des yeux. 

En définitive, un manhwa qui aurait pu s'annoncer sympa. Dommage que l'édition ait été stoppée avant la fin." 

DDG, le 06/11/12, un tome lu.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici