X Girl

X Girl

Titre original: 
X Girl
Auteur(s): 
Genre: 
Aventure
Éditeur original: 
Tong Li comics
Éditeur français: 
Paquet
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
22 septembre 2006
Nombre de tomes: 
4 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
1 (arrêté)
Nombre d'éditions en France: 
1
Couleur/NB: 
NB
Sens de lecture: 
Original
Nombre de pages: 
180
Prix: 
5,95€
Rythme de parution: 
Arrêté

Avis

"Le tome 1 de X Girl commence par une scène d'action, et fini par une scène d'action. Tout un programme: D'emblée on ressent beaucoup l'influence des James Bond (le chef, l'inventeur, qui au passage est un gaffeur, ce qui donne une petite touche d'humour à l'histoire ). Et me rappelle aussi le comics Danger girl (qui était déjà un mix féminin entre James Bond et Indiana Jones). Des comparaisons tout à son honneur. On retrouve donc les aventures de 3 charmantes jeunes femmes. 

Ce qui m'en fait venir au dessin. Au départ on remarque que le design de Decaline n'est pas très réussi, mais pour les deux autres héroïne ça va. Au fur et à mesure, la différence de soins apportés aux personnages s'atténue. Néanmoins les filles réussissent à avoir l'air sexy. Nous avons donc un dessin qui privilégie le mouvement et l'action, ce qui semble-t-il ne permet pas à l'auteur de donner du détail aux personnages (les décors sont quasi inexistants). Quand ils bougent ça va, mais quand ils sont statiques, on ressent le manque de travail.
Chang Sheng n'est pas un mauvais dessinateur pour autant : j'en veux pour preuve les illustrations de début de chapitres, dont certaines sont très réussies.
Les scènes d'action sont donc réussies, l'auteur fait les choses en grand : Voitures en chute libre, duel contre un ninja, affrontement contre une armée, nounours espion (^__^) etc.  

Venons-en maintenant au scénario : Bien que l'intrigue aille très vite et soit très divertissante, j'aurai deux remarques à faire, montrant que l'auteur peu faire encore mieux : l'inventeur de la bande des X Girl met au point un radar pour retrouver les éléments de la « fausse porte » (c'est la mission des filles : retrouver les éléments de la « fausse porte » qui permet de réveiller un prêtre maléfique de l'Egypte Ancienne), mais on ne nous explique pas comment le camps adverse a fait. Dans le même genre d'idée, on nous explique comment les filles ont déjoué la sécurité du musée en début de tome, alors que ça me semblait superflu, le lecteur moyen aura compris.
Quant à l'aspect Spice Girl, il est développé un minimum (bouts de concerts, séances de dédicaces), mais qui sont toujours situés comme charnière de leurs missions. Par exemple, la rencontre avec leur ennemi qui est là incognito, ou de l'inspecteur de police qui leur courre après.  

Aventure, gadget foireux, magie, c'est très tonique, le dessin est suffisant pour insuffler l'énergie nécessaire, le scénario manque parfois un peu de vraisemblance, mais le fun est là." 

Docteur Spider, 1 tome lu, 16/09/06

Pour vous donner une idée, en dessin animé ça donnerait Totaly Spies

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici