Mélodie d'Enfer

Mélodie d'Enfer

Titre original: 
My melody ?
Auteur(s): 
Genre: 
Musique d'outre-tombe
Éditeur original: 
Comic Strips Publishing House
Éditeur français: 
Xiao Pan
Date de sortie originale: 
2004
Date de sortie en France: 
Septembre 2006
Nombre de tomes: 
2 (Terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Nombre d'éditions en France: 
1
Couleur/NB: 
Noir et blanc
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
144
Prix: 
7,50€
Rythme de parution: 
Terminé (édition arrêtée)

Avis

"Oubliez le Richard Gere de la couverture : à l'intérieur le dessin est différent, bien qu'étant lui aussi de qualité, notamment pour tous les plans rapprochés. Par exemple j'adore vraiment les visages des personnages, surtout ceux qui ont du "vécu". Bref Mélodie d'Enfer possède un design très réussi. On remarquera tout de même certains dessins en vue un peu éloignée, auxquels il manque peut être un peu de détail. Mais globalement, l'auteur maîtrise très bien les jeux d'ombre et de lumière.  

Ensuite musicalement, les passages où les personnes jouent sont très réussis : il s'en dégage beaucoup d'énergie, et les mouvements rendent bien. 

 

 

 

Ensuite l'intrigue. Loin d'être une simple recherche d'un nouveau membre, ce qui est caractéristiques des mangas de rock, comme Beck ou Bremen, les déjantés, j'ai bien l'impression que l'auteur exploite finement le fait que cette histoire ne se déroule pas n'importe où, à savoir entre deux mondes. Je ne veux pas trop en dévoiler sur le scénario, mais je trouve que l'intrigue est bien trouvée, même si le scénario a quelques faiblesses sur la fin, j'ai bien apprécié, parce que l'émotion passe.
 

 

Cerise sur le gateau, l'histoire est ponctuée de petits passages humoristiques, pas forcément drôles, mais qui caricaturent de façon intéressante ses personnages. En bonus, 4 illustrations d'autres travaux de l'auteur. 

Bref un très bon rendu graphique, une bonne intrigue, et du rock ! 

Docteur Spider, 12/11/06

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici