Kushi

Kushi

Titre original: 
Kushi
Genre: 
Fantastique, aventure, drame
Éditeur original: 
inédit
Éditeur français: 
Éditions Fei
Date de sortie en France: 
20 janvier 2017
Nombre de tomes sortis en France: 
4 (terminé)
Nombre d'éditions en France: 
1 format italien horizontal
Couverture: 
souple, glacée, mat,
Couleur/NB: 
couleur
Sens de lecture: 
Français
Nombre de pages: 
96
Prix: 
9,50€
Rythme de parution: 
trois par an

Avis

J'ai hésité quant à la rubrique de cette bande-dessinée. Elle est une exclusivité française et scénarisée par un Français, donc potentiellement dans les Émules. Mais le dessinateur est chinois et la maison d'édition se revendique comme créatrice de bande-dessinée chinoise. Optons finalement pour les manhua! 

Nous découvrons l'histoire d'une jeune fille courageuse et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Quand elle découvre le désastre, elle va tout faire pour arrêter l'exploitation des terres où elle vit par un homme irrespectueux et malintentionné. La lutte va être rude, mais elle dispose d'alliés surprenants dans sa tâche.
Un manhua à la fois enfantin et réaliste. Enfantin, par le côté épopée d'une enfant contre de sombres desseins d'adultes corrompus, qui va presque à elle seule soulever des montagnes. Elle se dresse contre des méchants malgré le déséquilibre initial des forces entre les deux camps, là ou bien d'autres détournent le regard. À ses côtés, son sidekick, compagnon qui lui sert un peu de faire-valoir, vient l'épauler. J'espère que par la suite, d'autres villageois auront plus de rôle dans l'histoire, afin d'enrichir un peu l'interaction avec les personnages. Je suis notamment curieuse de voir l'influence du vétérinaire. Pour l'instant, l'histoire se montre assez manichéenne voire caricaturale. Cependant, on ne peut nier les enjeux ô combien réels qu'elle soulève.
Étant très portée sur l'écologie, je n'ai pu que me sentir concernée par cette lutte contre l'abus d'exploitation de ressources, par des techniques aberrantes. D'autant qu'il n'y a pas si longtemps que la pêche à l'explosif a été interdite de part chez nous et est encore beaucoup pratiquée dans le monde. Kushi aborde aussi le respect des traditions dans ce village mongol qui veut à tout prix se moderniser selon la vision occidentale.
Pour illustrer tout ça, nous avons droit à des dessins de qualité, faisant un peu penser à des fables des studios Ghibli. La première scène pêche un peu sur le travail de lumière, d'autant qu'elle se déroule dans une plaine, avec l'horizon à perte de vue. Donc il y a peu de détail dans les décors forcément et il aurait été judicieux de créer une ambiance par le biais des ombrages. Mais l'on voit que ça s'améliore par la suite. Il y a une assez bonne dynamique dans la construction des pages. 

Si le scenario semble stéréotypé, il met en lumière des thématiques intéressantes, donnant quand même envie de savoir quelle sera l'issue de cette aventure! 

Hanoko, deux tomes lus, le 25/08/2018

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici