Tombe des lucioles (La)

Tombe des lucioles (La)

Titre original: 
Hotaru no Haka
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Japon
Genre: 
drame, historique
Éditeur français: 
Picquier poche
Date de sortie originale: 
1967
Date de sortie en France: 
1995
Traducteur: 
Patrick de Vos et Ane Gossot
Nombre de pages: 
140
Prix: 
6,00€, disponible dans l'édition collector double DVD du Tombeau des lucioles (Le)

Avis

"Je regrette un peu d'avoir vu le film d'animation Tombeau des lucioles (Le) avant d'avoir lu le livre, du coup, je connaissais toute l'histoire à l'avance, c'est un peu dommage. Enfin cela ne concerne que le premier récit, vu que le second est bien distinct. 

Cependant, même si je savais déjà tout ce qui allait se passer, le récit reste poignant à lire. La vie de la population pendant la guerre est retranscrite dans toute son horreur. On nous rappelle que partout cela été horrible, ce qu'on a tendance à un peu oublier à cause du génocide des juifs (Hanoko qui parle comme si elle avait vécu le truc). Le sort des deux enfants est vraiment dur mais tout à fait crédible car même si l'attitude des adultes est méchante envers eux, elle tout à fait plausible puisque l'histoire se passe en temps de guerre. D'autant plus que ce ne sont pas simplement un cas de deux malheureux que la vie n'a pas aidé, puisque l'on sait que beaucoup sont aussi dans d'aussi mauvaises conditions qu'eux. 

Le récit est écrit avec assez peu de paragraphes différents. En temps normal, ça m'aurait étouffée et gonflée dans ma lecture mais là, ça donne une sensation de continuité, d'enchaînement dans les évènements, effet assimilable à une descente aux enfers. Le second récit est aussi écrit sous cette forme mais elle donne alors une valeur différente. J'ai un peu moins aimé le second récit, j'ai eu du mal à rentrer vraiment dedans. Peut-être aurais-je dû me forcer à le lire d'une traite pour mieux apprécier (Hanoko n'est pas une très grande lectrice). Cependant, l'histoire demeure quand même intéressante à lire malgré le fait qu'elle soit selon moi moins prenante. Mais précisons aussi que la visée du second récit est différente de celle du premier, on trouve ici un ton sarcastique à travers le point de vue de Toshio à l'égard des américains. C'est assez intéressants d'avoir un aperçu de la façon dont les japonais ont pu percevoir les américains. 

Ces deux récits sont plus ou moins passionnants, néanmoins, ils méritent largement d'être lus." 

Hanoko, le 14/07/06

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici