Pierre et le Sabre (La) / La Parfaite Lumière

Pierre et le Sabre (La) / La Parfaite Lumière

Titre original: 
Musashi
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Japon
Éditeur original: 
Kodansha
Éditeur français: 
J'ai lu
Date de sortie originale: 
1971 (en relié)
Date de sortie en France: 
1983
Nombre de tomes: 
2 (terminé)
Nombre de tomes sortis en France: 
2
Traducteur: 
Léo Dilé
Nombre de pages: 
856 et 700
Prix: 
9€
Rythme de parution: 
Terminé

Avis

"Paru initiallement sous forme de feuilleton, cette saga de 1500 pages est répartie en 5 parties, qui composent les deux tomes de l'édition française : La Pierre et le Sabre, et La Parfaite Lumière, tout cela pour une seule histoire, celle qui porte sobrement le nom de Musashi.
Musashi Miyamoto est un personnage qui a réellement existé, mais la tradition l'a élevé au statut de personnage légendaire. Musashi est la figure même du samourai. On ne peut pas lire un manga ou un animé (de samourai j'entends) sans qu'il soit fait mention de son nom : par exemple Yaiba et plus récement dans Samurai Champloo. Tout japonais connait Musashi. A notre tour maintenant grace à Eiji Yoshikawa.
Je vous rassure tout de suite, ce n'est pas une biographie, mais un roman, avec toute la part d'invention que cela comporte. Enfin perso, que ça ne soit pas fidèle à l'Histoire m'importe peu, je veux lire un bon bouquin. Verdict ? 

C'est un récit merveilleusement bien construit. Par exemple les personnages se croisent, se manquent de peu etc. C'est tout en finesse. 

Parlons des personnages, car certes c'est l'histoire de Musashi mais comme vous pouvez vous en douter, toute une constellation l'entoure.
Le gamin, Jotaro, il est trop fort : audacieux, marrant, casse pied et tout.
En fait j'adore chaque personnage : Takuan le moine, Otsu la bien aimée, et chaque personnage que l'on rencontre est vraiment interressant : un forgeron, un maitre à la lance, un seigneur. 

Il y a un réel attachement pour les personnages, on a envie d'être à leur côté, de les encourager, de les prévenir que leur ami est dans l'auberge d'à côté. A l'inverse il y a des personnages tout à fait detestable, genre la mère de Matahashi, parfois j'ai envie de la buter tellement elle est audieuse. 

Musashi, ce ne sont pas seulement des personanges, c'est également magnifique voyage à travers le Japon du 17ème siècle. Yoshikawa nous en fait une peinture vivante, ses milieux ruraux avec ses petites auberges, les villes comme Kyoto, plus vrai que nature, avec son quartier des plaisirs, les démeures des daimyo, ses temples, ses dojos etc. 

Enfin c'est une aventure vraiment trépidante, on se dit "allez juste encore un chapitre" et finalement on dévore 100 pages, c'est tellement captivant, et comme on adore les personnages on a terriblement envie de savoir ce qui va leur arriver. 

Un livre, deux livres, incontournables." 

Docteur Spider, 28/07/05
Et du 03/09/05 au 09/09/05, lecture de La parfaite lumière

Ce livre a été adapté en pièce de théatre, téléfilms, films et bien sûr en manga : Vagabond.

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici