Natural Woman

Natural Woman

Titre original: 
Natural Woman
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Japon
Éditeur original: 
Kawade Shobo Shin-sha
Éditeur français: 
Picquier
Date de sortie originale: 
1994
Date de sortie en France: 
1996
Nombre d'éditions en France: 
2
Traducteur: 
Karine Chesneau
Nombre de pages: 
146 / 192
Prix: 
15€ / 6.5€

Avis

"J'espère quand même qu'en lisant le résumé de l'oeuvre, un mot vous est venu à l'esprit : Yuri
Pour info, le yuri c'est le manga pour lesbiennes. 

Moi en lisant le résumé, je me suis dit que c'était tout à fait le genre de roman que j'avais envie de lire : du sexe et en toile de fond du manga. Que demander de plus à part du rock ? Ah, ya aussi de la musique, ça roule

Pour commencer je met les choses au point : ce qu'entend la traductrice par "manga underground", dans le récit on comprend en fait qu'il n'y a absolument rien de "sous le manteau", mais qu'il s'agit tout simplement de fanzine. Mais bon c'est tout aussi glorieux parce que la narratrice est une personne toute conne qui va dans des conventions faire des dédicaces, couche avec l'autre dessinatrice dans la chambre d'hôtel, elles s'engueulent, se réconcilient en se livrant à des activités SM. Nan faut pas croire c'est très riche Natural Woman.
Donc oui il y a du sexe, très orienté SM, qui va s'en plaindre ? Mis à part cela, c'est vraiment déchirant de la voir triste de rompre avec une de ses copines, de revoir cette personne des années après, voir quel genre de liens elles renouent etc. C'est l'aspect sentimental qui m'a le plus affecté parce que je suis un grand sentimental et que je n'aimerai pas me retrouver dans la même situation qu'elle, à savoir s'engueuler avec la personne que j'aime. 

La référence que je voulais faire pour ce roman, c'est bien sûr Stupeur et tremblement pour le côté "je suis lesbienne et j'aime avoir mal" (en somme elle sont tout en commun ) et également Journal sexuel d'une jeune Chinoise sur le net pour le sexe, mais les comparaisons sont à double tranchant pour ce titre, car on s'aperçoit qu'il manque la qualité d'écriture, la profondeur, et l'intérêt de ses deux "concurrents".
Cependant ça reste un bon bouquin, et à l'occasion je lirai son Penis d'orteil, qui est beaucoup plus volumineux.
A réserver aux lecteur-trices de yuri en manque... de nouvelles lectures, d'autant que 6.50 c'est le prix d'un manga =)" 

Docteur Spider, 19/09/05

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici