Mort à demi-mots (La)

Mort à demi-mots (La)

Titre original: 
Naneun nareul pagoehal gwolliga itda (= J'ai le droit de me détruire)
Auteur(s): 
Pays d'origine: 
Corée du Sud
Éditeur français: 
Philippe Picquier
Date de sortie originale: 
1996
Date de sortie en France: 
1998 / 2002 / 2006 (nouvelle couverture)
Traducteur: 
Choi Kyungran et Isabelle Boudon
Nombre de pages: 
139
Prix: 
6€

Avis

"Grosse grosse claque.  

Déjà que le résumé me tentait bien, ensuite bossant sur le stand Picquier et sachant que l'auteur serait en dédicace, j'ai commencé à lire le livre (et à le conseiller à tous les lecteurs de Murakami Ryu) et j'ai vraiment, mais alors vraiment accroché à ce livre. 

Pour une fois le résumé est vraiment fidèle sans trop en dire, on va de surprises en suprises, parce que d'une part nous avons deux récits en parallèle, celui du "tueur" (entre guillemets car il ne tue personne), et celui de deux frères qui couchent avec la même fille, ce qui provoque bien sûr des tensions avec les deux. 

D'une on est skotché au texte, de deux on se demande comment ces deux récits vont se rejoindre, tercio c'est merveilleusement bien construit : les personnages se croisent, il y a des flash back à la pelle, cela procure une véritable jouissance intellectuelle, un peu comme pour Pierre et le Sabre (La) / Parfaite Lumière (La).
L'autre oeuvre à laquelle j'ai pensé en me délectant de ce livre, c'est le tout aussi bon Old Boy, avouez qu'on peut faire difficilement mieux comme comparatif !  

 

C'est coréen, mais à part les noms des lieux et des gens, on baigne dans une ambiance occidentale : le dadaisme, Chet Baker etc. C'est tourné vers l'Europe sans perdre la pate coréenne.  

Bien sûr l'auteur nous caresse dans le sens du poil mais c'est tellement bon ! 

PS : j'ai eut de la chance de pouvoir discuter avec l'auteur, et il est vraiment cool. Vivement que ses autres oeuvres arrivent ! 

Pour 6 euros, prend ton pied en lisant le Murakami Ryu Coréen ! 

Docteur Spider, faut absolument que je le relise !, merci à la librairie Le Phénix de me l'avoir offert, 22/03/06

Voir son adaptation au cinéma : Mise à nu

Commentaires

Inscrivez-vous ou connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.

Vous êtes ici